Passer au contenu Passer au pied de page
Cliquez sur l'image ci-dessus pour visionner la vidéo.

La ceinture fléchée pour assurer la survie de la culture métisse

Temps de lecture : < 1 minute

Imaginez apprendre soudainement que vous êtes Métis.  C’est ce qui est arrivé à Louise Vien d’Ottawa. Elle s’est investie d’une mission peu banale : sauver d’une disparition possible les arts autochtones. Elle enseigne le tissage aux doigts de la ceinture fléchée.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !