Passer au contenu Passer au pied de page

Changement de nom à Russell : « Une opportunité d’éduquer », soutient le maire

Temps de lecture : 3 minutes

RUSSELL – La municipalité de Russell veut se dissocier de son nom donné en l’honneur d’un pro-esclavagiste du 19è siècle Peter Russell. Une motion, présentée lundi au conseil de ville par le maire Pierre Leroux, propose de garder le nom, mais de l’associer à une autre personne appelée Russell.

Peter Russell vendait et possédait des esclaves alors qu’il était un homme politique et juge vers la fin des années 1700, dans le Haut-Canada, qui est devenu l’Ontario.

« On ne partage pas les mêmes valeurs et l’on veut honorer quelqu’un qui reflète plus notre communauté d’aujourd’hui (…). Je vois ça comme une opportunité d’éduquer pour parler de racisme dans la communauté », a indiqué le maire de la communauté d’un peu plus de 10 000 résidents, dans une entrevue à ONFR+.

La municipalité de Russell englobe les villages de Russell, d’Embrun, Vars et une partie de Limoges. 

Le tout est survenu après qu’une pétition ayant reçu plus de 1 500 signatures avec le but de « changer le nom de Russell en quelque chose qui reflète nos valeurs » ait circulé sur Internet.

La motion de M. Leroux sera à l’ordre du jour lors de la prochaine réunion du conseil et vise à éviter de modifier le nom dans le but de ne pas engendrer des complications dans la communauté, précise le maire.

« Ce n’est pas aussi simple que l’on pense (le changement de nom), ça implique le village de Russell, la municipalité de Russell, les Comtés unis de Prescott et Russell. L’autre côté de la médaille, c’est que ça implique tous les commerces et restaurants de Russell ou les associations comme les Lions de Russell… Si la municipalité change son nom, toutes ces organisations-là vont se faire regarder croche si elles ne changent pas leur nom. »

Il ajoute aussi qu’il s’agit de la solution la plus économique possible, car il n’en « coûtera presque rien » à faire la modification.

Le maire du Canton de Russell, Pierre Leroux. Source : Facebook Éditions David

Beaucoup de réactions

Une publication Facebook dans laquelle le maire Leroux explique sa décision de changer le nom associé à la municipalité a généré une centaine de partages et un peu plus du triple de commentaires. Il indique « recevoir de 10 à 20 courriels et appels par jour, de gens lui suggérant des personnes avec le nom Russell ».

Des pétitions et des citoyens sur les réseaux sociaux ont quant à eux demandé à ne pas modifier le nom.

« Cela va juste diviser la communauté à cause de quelques activistes. On ne l’a jamais honoré, aucun monument n’existe dans le canton sur Peter Russell, c’est un fait historique seulement ! », a écrit de son côté Roch Patenaude sous la publication du maire.

« Malheureusement, quoi que tu puisses en faire, Peter Russell sera toujours associé à la naissance de la municipalité de Russell. Tu ne peux ignorer l’histoire et changer les écrits. Autre époque, autres mœurs ! », ajoute, de son côté, Marc Laflèche en s’adressant au maire sur Facebook.

Branda Russell ou Bertrand Russell comme suggestions

M. Leroux affirme avoir déjà reçu plusieurs suggestions tels la chanteuse canado- américaine Brenda Russell ou encore, le philosophe et gagnant du Prix Nobel, Bertrand Russell.

« Je ne m’attendais pas qu’il y ait autant de Russell avec des histoires. C’est très plaisant, car la communauté commence à s’impliquer en donnant des noms », précise M. Leroux.

Certains citoyens ont suggéré le joueur de baseball franco-ontarien Russell Martin ou encore l’ancienne activiste des droits des femmes Emelia Russell Gurney.

« Ce n’est pas pour cacher notre histoire, c’est vraiment une prise de position pour dire qu’on accepte l’histoire et qu’on s’en souvient pour le restant de nos jours. Je vois ça comme un appel au rassemblement pour l’améliorer », explique M. Leroux.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !