Passer au contenu Passer au pied de page

Doug Ford en veut plus de Justin Trudeau

Temps de lecture : 2 minutes

Justin Trudeau a offert 14 milliards de dollars aux provinces pour qu’elles relancent leur économie en ce temps de pandémie. Une offre trop peu généreuse, selon le premier ministre ontarien, qui semble prêt à relancer les hostilités avec son homologue fédéral, après plusieurs mois d’accalmie.

« La réalité est que nous avons un problème de 23 milliards de dollars, en Ontario. 14 milliards pour le pays en entier ? Ça ne le fera pas. On a besoin de plus qu’un pansement », a lancé Doug Ford.

Une impatience du premier ministre qui survient alors que l’Ontario est la seule province au pays à avoir enregistré des pertes d’emplois en mai (65 000 emplois perdus, comparativement à 231 000 personnes de retour au travail au Québec).

Ses deux ministres seniors, Vic Fedelic et Rod Phillips, ont suivi au micro, frappant sur le même clou.

« Il faut un vrai partenariat avec le gouvernement fédéral », a lancé le ministre Phillips, affirmant que le gouvernement Trudeau devait faire beaucoup mieux.

La proposition de Justin Trudeau a été faite aux premiers ministres des provinces et territoires du pays, jeudi soir. En point de presse, Justin Trudeau avait évoqué la chose, sans en dire plus sur la réponse de ses interlocuteurs provinciaux.

Cette aide fédérale doit aider à relancer l’économie de manière sécuritaire, notamment pour permettre l’achat de matériel de protection ou aider les citoyens vulnérables. Le fédéral souhaite aussi que les fonds soient utilisés par les provinces pour implanter une banque de dix jours de congés payés, permettant aux travailleurs de rester à la maison s’ils ont des symptômes pouvant ressembler à ceux du coronavirus.

Mais Doug Ford est fortement opposé à ces congés de maladie payés, a-t-il indiqué vendredi. Selon lui, les lois du travail actuelles prévoient certaines mesures qui sont amplement suffisantes. Le premier ministre ontarien a affirmé qu’à l’exception de la Colombie-Britannique, bien peu de provinces canadiennes sont intéressées par cette proposition.

Doug Ford exige que les provinces puissent décider elles-mêmes de la manière dont elles peuvent utiliser les fonds.

Grosse incertitude sur la phase 2 de la réouverture

▶ 344 nouveaux cas positifs en Ontario et 15 décès
▶ 29 747
 cas de COVID-19 au total
▶ 2 372 décès
▶ 749 hospitalisations, 118 personnes en soins intensifs
▶ 809 053
 tests réalisés

Le déconfinement de l’Ontario fait face à un obstacle : un nombre de cas qui fluctue depuis une dizaine de jours et pas toujours à la baisse. Vendredi, la province a annoncé avoir enregistré 344 nouveaux cas en 24 heures, ainsi que 15 décès additionnels.

Doug Ford a donc affirmé que la phase 2 n’était pas pour tout de suite et qu’il n’était pas du tout en mesure de fournir un échéancier sur la réouverture de davantage de commerces et milieux de travail. Il a néanmoins affirmé vouloir apporter plus de précision sur la suite des choses, au courant de la semaine prochaine.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
1+