Passer au contenu Passer au pied de page

Entre origine et avenir : la programmation de la 50e Nuit sur l’étang

Temps de lecture : 3 minutes

SUDBURY – La Nuit sur l’Étang fêtera ses 50 ans en mars prochain. Sa programmation dévoilée ce mercredi promet de réunir en grand nombre les amateurs d’art de la région avec, notamment, le retour de grands noms du festival.

C’est au Collège Boréal de Sudbury, devant curieux, artistes, commanditaires et autres personnalités publiques, que les organisateurs du populaire festival ont annoncé la programmation de cette 50e édition.

Le thème cette année est « De nos racines collectives…’’ ‘’aux quatre vents de l’avenir possible » tel que tiré du texte Au nord de notre vie de Robert Dickson.

« Deux soirs mais une Nuit », c’est ainsi qu’a été conçu, comme auparavant, l’événement qui se déroulera le vendredi 24 mars à la Place des Arts du Grand Sudbury à 19h et le samedi 25 mars, 2023 à la même heure à la salle Trisac du Collège Boréal.

Pour le directeur musical et artistique du samedi soir, Daniel Bédard, le mélange des arts marquera un retour en grande pompe. « Les premières nuits n’étaient pas seulement axées sur la musique, mais avaient aussi une composante importante de théâtre, de poésie, et d’arts visuels nord ontariens » dit-il, avant d’ajouter : « Pour la 50e, on ramène un peu de ces éléments là, mais avec un regard sur le présent et le futur. »

Marcel Vaillancourt, un des responsables du festival, dit que le festival se veut une célébration des cinquante dernières années tout en étant résolument tourné vers l’avenir. Crédit image : Inès Rebei.

Gino St. Jean, organisateur de la première soirée à la Place des Arts du Grand Sudbury, explique que plusieurs noms importants de la scène du festival seront également de retour : « Robert Paquette, Chuck Labelle, et Breen Leboeuf seront appuyés par un orchestre maison. On verra le retour de plusieurs autres artistes très appréciés du public de la Nuit. »

Art et reconnaissance

Dévoilée également ce jour, l’affiche du festival, traditionnellement considérée comme une œuvre d’art en soi, a fait réagir l’audience.

Conçue par Léo Duquette, celle-ci est « digne d’une des meilleures affiches de l’histoire de la Nuit », juge Marcel Vaillancourt, un des responsables du festival.

Marcel Vaillancourt, à gauche, et Pierre Paul Mongeon, directeur exécutif du festival ont présenté l’affiche de cette édition sous les applaudissements. Crédit image : Inès Rebei.

Comme chaque année, le Prix du Nouvel Ontario, créé en 1983, sera également remis le vendredi soir afin de souligner la contribution d’une personne ayant largement contribué à l’essor de l’Art en Ontario français.

Le Prix fut décerné à la dernière Nuit à Guy et Pierrette Madore à titre posthume pour la seconde. Le couple fut honoré en tant que mécènes des arts en Ontario français depuis plus de 30 ans.

Célébrer la communauté

Pierre Paul Mongeon, expliquait : « Dans la préparation de ce 50e anniversaire de la première Nuit sur l’étang, notre première préoccupation était de célébrer non seulement l’anniversaire de notre organisme, mais aussi de célébrer du même souffle la communauté francophone puisque les deux sont inséparables. Si La Nuit fête ses 50 ans, c’est que la francophonie d’ici a bien voulu que La Nuit existe pendant 50 ans. »

Les députés néodémocrates de l’Ontario de Nickel Belt France Gélinas et Jamie West de Sudbury ont fait le déplacement pour l’occasion.

« Je peux vous dire comment faire que je suis que c’est dans ma communauté qu’on a le spectacle La Nuit sur l’étang qui fête son 50e anniversaire », a déclaré avec émotion Mme Gélinas.

La députée France Gélinas a livré un vibrant plaidoyer en faveur du festival qu’elle dit fréquenter depuis de nombreuses années. Crédit image : Inès Rebei.

Et d’ajouter : « À l’extérieur du Québec, on est les seuls, on peut être fiers de tous les efforts, l’énergie, le temps que la communauté franco-ontarienne a mis pendant ces cinquante dernières années. »

Absents mais ayant tenu à laisser un message furent les députés libéraux du gouvernement fédéral Marc Serré de Nickel Belt, Viviane Lapointe de Sudbury et le maire de la ville du Grand Sudbury, Paul Lefebvre.

Les billets sont disponibles à l’achat avec la possibilité de choisir un ou deux soirs ou un forfait combinant les retrouvailles sous la formule ‘’vin et formage’’ prévues le vendredi 24 mars à 16h30 à la Place des Arts.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !