Passer au contenu Passer au pied de page

La hausse des cas en Ontario inquiète le gouvernement

Temps de lecture : 2 minutes

TORONTO – Pour la première fois depuis le 28 juin, la province de l’Ontario a dépassé les 200 nouveaux cas de COVID-19 par jour. De quoi inquiéter le gouvernement.

▶️ 203 nouveaux cas en Ontario
▶️ 37 942 cas au total (111 124 au Canada)
▶️ 2 753 décès (8 858 au Canada), 33 605 guérisons (97 474 au Canada)
▶️ 120 hospitalisations et 36 personnes en soins intensifs
▶️ 1 910 109 tests réalisés (3 573 630 personnes testées au Canada), 11 842 en attente de résultats

« Je ne sais pas pourquoi les gens veulent autant faire la fête », s’est interrogé Doug Ford, lors de son point presse, ce mardi.

Le premier ministre était de passage à Mississauga, pour annoncer la mise en place d’un nouveau Programme pilote d’accélération de la construction qui doit permettre d’aménager jusqu’à 640 nouveaux lits de soins de longue durée d’ici 2021 dans deux nouveaux foyers dans la municipalité de la mairesse, Bonnie Crombie, en seulement quelques mois seulement contre 36, selon la ministre des Soins de longue durée, Merrilee Fullerton.

Le chef du gouvernement progressiste-conservateur en a profité pour réitérer des conseils plusieurs fois proférés ces derniers jours.

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford. Capture écran ONFR+

« Ce qui m’inquiète, c’est la hausse du pourcentage des cas chez les jeunes. N’allez pas à un party, ça peut affecter vos parents, vos grands-parents, vos proches… », a-t-il dit, répétant les conseils de santé et de sécurité, avant d’être plus affirmatif en lançant « C’est assez ! ».

Une tendance chez les 20-39 ans

Pour la première fois depuis le 28 juin – date à laquelle la province avait enregistré 257  nouveaux cas en une journée – la province a dépassé les 200 nouveaux cas.

Et sur ces nouveaux cas, une tendance se confirme : la majorité concerne les 20-39 ans. Une tendance qui s’observe depuis plusieurs semaines maintenant.

Les principales nouvelles infections ont, sans trop de surprise, été constatées dans les régions encore à l’étape 2 du déconfinement. Toronto compte 30 nouveaux cas, Peel, 57, et Windsor-Essex enregistre 24 nouveaux cas.

Alors que Mme Crombie espère que sa municipalité entamera l’étape 3 du déconfinement le 31 juillet prochain, le bilan du jour ne plaide pas en sa faveur.

43 nouveaux cas à Ottawa

Mais Ottawa fait également partie des régions touchées ce dernier jour, avec 43 nouveaux cas, alors que la capitale est entrée dans l’étape 3 du déconfinement le 17 juillet dernier.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, absente lors de la conférence de presse, a fait part de son inquiétude sur Twitter.

« Même s’il ne s’agit de données que pour la journée d’aujourd’hui, cette augmentation est inquiétante. Les Ontariens de tous les âges doivent continuer à suivre les directives de santé : s’en tenir à un seul cercle social de dix personnes, respecter la distanciation physique avec toute personne hors de ce cercle et porter un masque quand il est difficile de respecter cette distance. »

Si le gouvernement a souvent répété qu’une seconde vague pourrait conduire à un nouveau confinement, le premier ministre Ford a écarté cette idée dans l’immédiat.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
3+