#Ontario

Le gouvernement Ford veut limiter l’Assurance-santé Plus

La ministre de la Santé et des Soins de longue durée, Christine Elliott. Archives #ONfr

TORONTO – Tout juste assermenté, le nouveau gouvernement progressiste-conservateur veut marquer la rupture avec la précédente équipe libérale. Samedi, Christine Elliott, ministre de la Santé et des Soins de longue durée, a annoncé qu’elle réduira l’accès à l’Assurance-santé Plus. 

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @sebpierroz

«Les enfants et les jeunes qui ne bénéficient pas d’un régime d’assurance privé continueront de profiter de la gratuité des médicaments d’ordonnance admissibles. Ceux qui sont couverts par un régime privé devront d’abord chercher à obtenir auprès de celui-ci un remboursement de leurs dépenses, et le gouvernement assumera le solde des coûts admissibles de médicaments d’ordonnance (…) Ce nouveau système représentera un gain d’efficacité.»

Entré en vigueur le 1er janvier dernier, le programme d’Assurance-santé Plus permet d’offrir gratuitement les médicaments d’ordonnance à toute personne de 24 ans et moins. La mesure se chiffrait alors à 465 millions de dollars, selon les estimations du précédent gouvernement.

Parmi les médicaments visés : les antibiotiques pour traiter les infections, les inhalateurs pour l’asthme, les divers types d’insuline, médicaments oraux pour diabétiques et bandelettes de test du diabète, et les auto-injecteurs d’épinéphrine.

«Certains régimes d’assurance privés couvrent des milliers de médicaments de plus que les 4 400 actuellement disponibles par l’intermédiaire de l’Assurance-santé Plus. Les enfants et les jeunes ontariens auront donc accès à plus de médicaments que dans le cadre du régime actuel», précise le communiqué de la nouvelle ministre, envoyé ce samedi.

«Les assureurs privés ont précédemment accordé au gouvernement un délai de grâce allant jusqu’au 1er juillet pour la couverture de certains médicaments. Nous leur demandons de prolonger ce délai de grâce pendant que nous étudions ces changements.»

Le nouveau gouvernement n’a pour le moment pas précisé ses intentions de revenir ou non sur le plan visant à rendre gratuit les médicaments sur ordonnance pour les personnes de 65 ans et plus. Les changements à ce sujet devraient prendre effet en août 2019.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Sébastien Pierroz
Sébastien Pierroz
spierroz@tfo.org @sebpierroz

Natif d’Annecy dans les Alpes françaises, Sébastien Pierroz obtient une maîtrise d’histoire de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne en 2007. Après avoir travaillé pour Le Reflet dans l’Est ontarien, puis L’Express d’Ottawa, Sébastien rejoint l’équipe d’#ONfr au Groupe Média TFO en janvier 2015.