Passer au contenu Passer au pied de page
Deux enfants regardent entre les panneaux de la serre, la scène du spectacle Le potager.

Les enfants d’Ottawa retrouvent leur festival Big Bang

Temps de lecture : 4 minutes

OTTAWA – Après une édition complètement en ligne l’an dernier, le Big Bang d’Ottawa annonce son grand retour. Le « festival d’aventures sonores pour toute la famille » se tiendra au Centre national des Arts (CNA) les 19 et 20 février prochains. Depuis ce matin, il est possible de se procurer des billets à prix modique pour une demi-dizaine de spectacles. Une panoplie d’autres activités, gratuites celles-là, seront annoncées le 17 janvier.

Si de nombreux festivals offrent un volet familial, le Big Bang se distingue en centrant sa programmation d’abord et avant tout sur les enfants. On invite les parents à accompagner leurs jeunes dans leurs activités plutôt que l’inverse. Le concept a vu le jour en Belgique en 1995, sous le nom d’Oorsmeer, mot néerlandais qui signifie « huile pour les oreilles ». Le concept a fait des petits dans une douzaine de villes européennes avant de traverser l’Atlantique en 2019. La version ottavienne est la seule en Amérique du Nord.

Des spectacles à petits prix

La programmation 2022 du Big Bang comprend cinq spectacles multidisciplinaires dont les billets se vendent entre 5 et 15 dollars. Le 19 février, la majestueuse salle Southam accueillera une collaboration entre l’École nationale de cirque de Montréal et l’Orchestre du CNA. Les cinq saisons : cirque symphonique sera l’occasion pour les 5-12 ans de découvrir l’œuvre de Vivaldi tout en s’émerveillant devant les acrobaties des artistes.

Le spectacle Les cinq saisons : cirque symphonique est une collaboration entre l’École nationale de cirque et l’Orchestre du CNA. Crédit image : Roland Lorente

Une autre œuvre musicale sera à découvrir dans Hush  : la boîte à rêves de Henry Purcell. C’est la Zonzo compagnie, entreprise belge à l’origine du concept Oorsmeer, qui produit cette proposition éclectique sur « le Shakespeare de la musique anglaise ».  Ce spectacle bilingue a été sacré meilleur opéra jeune public aux Young Audience Music Awards 2021.

Une femme dépose un personnage dans une forêt miniature.
Spectacle Hush : La boîte à rêves de Henry Purcell. Crédit image : Karoline Maruszak

Pendant le Big Bang, une scène en forme de serre trônera au centre du salon du CNA pour le spectacle Le potager. Les spectateurs pourront apprécier ce « rave party pour les tout-petits » en dansant tout autour au son d’une musique rock-alimentaire. Ce concert imaginé pour les 2-7 ans par le Petit théâtre de Sherbrooke allie musique, peinture et vidéo immersive. Il y aura des représentations dans la version originale en français ou dans une nouvelle version anglophone.

La fameuse serre de la pièce Le potager. Crédit image : Sylvain Lussier

Le 20 février, la Youtubeuse et vedette de la batterie Sarah Thawer présentera un spectacle bilingue pour les cinq ans et plus. Deux mini-concerts surprises seront également au programme sous le thème de loges musicales.

Être à la hauteur des jeunes

La responsable de la programmation du festival et directrice de la programmation enfance/jeunesse du Théâtre français du CNA, Mélanie Dumont, voue un grand respect au public jeunesse : « Ce ne sont pas des spectateurs en devenir. Ce sont des spectateurs d’aujourd’hui (…) il faut être à la hauteur de leur intelligence, de leur curiosité. Et leur proposer des choses qui sont aussi étonnantes et réjouissantes en même temps. »

C’est de ce principe qu’est né le Big Bang d’Ottawa. Il y a quelques années, Mélanie Dumont avait programmé un spectacle de la Zonzo compagnie. Dans Listen to the silence – un voyage avec John Cage, la salle était divisée en deux parties, qui représentaient les deux hémisphères du cerveau de l’artiste. Mélanie Dumont a été charmée par la façon originale avec laquelle la Zonzo compagnie s’adressait aux enfants. De là a germé l’idée d’importer le concept du festival Big Bang au Canada.

Sarah Thawer à la batterie
Sarah Thawer sera en spectacle au Big Bang le 20 février. Crédit image : Jacob Collier

Pendant le Big Bang, c’est tout le CNA qui vibre au son des activités et performances. Mélanie Dumont qualifie l’expérience de variée, éclectique, joyeuse, réjouissante, atypique, singulière.

« Tout d’un coup, ce sont le jeune public et les familles qui sont au centre de cette institution. Tout est pensé et dédié pour eux. Pour moi, c’est vraiment émouvant qu’on puisse faire ça. Et ça réunit plusieurs départements au CNA, plusieurs disciplines qui se mettent ensemble pour faire advenir ce festival et pour pouvoir consacrer presque tous les lieux de la bâtisse à l’expérience du jeune public. »

Et la formule fonctionne. Plus de 8 000 personnes ont assisté au Big Bang en 2019, puis près de 10 000 en février 2020. Il s’agissait alors d’un des derniers événements publics avant la pandémie de COVID-19. L’édition 2021 s’est faite de façon entièrement numérique. Les 19 et 20 février 2022 marqueront le retour en présentiel, auquel s’ajouteront certaines activités virtuelles.

Ancré dans les valeurs de l’institution

Pour l’équipe du CNA, il était aussi important que le Big Bang ottavien soit bilingue. Plusieurs performances sont sans paroles, et celles qui en ont mélangent les deux langues ou se déclinent en deux versions. Éliminer la barrière de la langue permet un événement plus inclusif et accessible, selon Mélanie Dumont. La responsable de la programmation souligne aussi que des efforts sont déployés pour respecter d’autres valeurs chères à l’institution. Par exemple, les ballons jetables seront remplacés par une décoration festive plus respectueuse de l’environnement.

Logo du festival Big Bang, un cor français bleu avec une tête d'hippocampe, des mains de chef d'orchestre et un ruban.
Source : Centre national des arts

La programmation complète du Big Bang sera annoncée le 17 janvier. Il est possible de réserver des billets dès maintenant pour les spectacles payants et de se donner un avant-goût de l’événement sur le site du CNA.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !