Passer au contenu Passer au pied de page

Pas de retour en classe le 4 mai en Ontario, confirme Ford

Temps de lecture : 3 minutes

TORONTO – Les élèves ontariens ne reviendront pas en classe le 4 mai, comme prévu, a confirmé le premier ministre Doug Ford. Le gouvernement ontarien prolonge de 28 jours de l’État d’urgence sanitaire dans la province et laisse planer le doute sur une réouverture éventuelle des écoles.

▶️ 483 nouveaux cas positifs en Ontario
▶️ 7 953 cas en Ontario
▶️ 334 décès et 3 568 guéris
▶️ 769 hospitalisés, dont 255 aux soins intensifs

▶️ 113 082 tests réalisés, dont 2 107 sous investigation

« Les écoles ne vont pas rouvrir le 4 mai. Le ministre de l’Éducation va en parler dans les prochains jours. Ça ne veut pas dire que l’année scolaire est annulée, mais le ministre va revenir avec les détails », a simplement indiqué Doug Ford lors de son point de presse quotidien à Queen’s Park.

Les écoles devaient rouvrir leurs portes dès le 1er mai pour permettre aux enseignants de se préparer à un retour en classe le 4 mai, avait indiqué le gouvernement le 31 mars dernier.

Au pays, les signaux sont contradictoires en la matière d’une province à l’autre. En Alberta, l’année scolaire a été annulée, alors qu’au Québec, le premier ministre François Legault a laissé planer la possibilité d’un retour en classe d’ici les prochaines semaines. Il s’est depuis ravisé, se montrant beaucoup plus prudent.

Aînés menacés par la maladie : de nouvelles mesures annoncées

Alors que 43 Ontariens de plus ont trouvé la mort depuis 24 heures dans la province, le gouvernement ontarien annonce de nouvelles mesures pour protéger les aînés.

Face à la flambée de cas de coronavirus dans les foyers de longue durée, le premier ministre ontarien, Doug Ford, a indiqué que des ressources supplémentaires viendront aider ces centres grandement frappés par la pandémie. Un plan d’action est mis en place, qui permet notamment le transfert du personnel des hôpitaux vers les résidences pour aînés.

Au moins 114 résidences pour aînés en Ontario, sur les 626 que compte la province, sont touchées par la pandémie. « Nous faisons face à un feu de forêt dans nos résidences pour aînés », a indiqué M. Ford. L’Ontario dévoilera son plan de match complet au cours des prochaines heures, a indiqué Doug Ford.

Comme au Québec, il a finalement été décidé d’interdire aux employés de travailler dans plus d’une résidence pour aînés, afin d’éviter des transmissions d’une résidence à l’autre.

L’Ontario prolonge l’État d’urgence de 28 jours

Un nombre restreint d’élus ontariens se sont rassemblés à Queen’s Park pour autoriser la poursuite des mesures en place, notamment la fermeture des commerces non-essentiels, jusqu’au 12 mai. Les élus ontariens de tous les partis ont voté de façon unanime en faveur du renouvellement de l’État d’urgence.

« Nous luttons contre un ennemi invisible », a soutenu Doug Ford lors d’une rare prise de parole en chambre depuis le début de la pandémie. « Nous savons que ce virus constitue encore et toujours un danger très actuel », a-t-il poursuivi pour justifier le renouvellement des mesures exceptionnelles.

La chambre était de retour, mardi. Crédit image : consortium des médias

Le premier ministre ontarien a soutenu que la décision de prolonger les mesures de distanciation actuelles permettront de réduire la pression sur le réseau de la santé pour encore près de quatre semaines.

Si les écoles demeurent fermées au moins jusqu’au 4 mai, le gouvernement Ford a confirmé que les travaux pour construire les écoles peuvent se poursuivre.

L’opposition espère une aide bonifiée

L’opposition a fait entendre sa voix lors de ce retour en chambre. La chef du NPD, Andrea Horwath, a soutenu qu’il y a encore des failles dans l’aide offerte aux travailleurs qui ont perdu leur emploi. Le NPD exige une aide d’urgence provinciale de 2 000 $ pour les personnes qui ne peuvent obtenir d’autres aides. Mme Horwath a aussi proposé qu’une aide de 2 500 $/mois soit offerte aux personnes à faible revenu pour leur permettre de payer leur loyer.

John Fraser du Parti libéral de l’Ontario. Crédit image : consortium des médias

Le député libéral, John Fraser, a remercié le gouvernement pour ses actions durant la crise, mais il exige que les travailleurs de première ligne obtiennent davantage de matériel de protection.

Les élus ontariens ne reviendront pas en chambre avant le 12 mai prochain.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
9+