Passer au contenu Passer au pied de page

L’Ontario pourrait compter 80 000 cas de COVID-19 d’ici fin avril

Temps de lecture : 4 minutes

TORONTO – La province a dévoilé, ce vendredi, ses projections en matière de COVID-19. L’Ontario pourrait compter jusqu’à 80 000 cas positifs et 1 600 morts d’ici la fin du mois. Mais la situation aurait pu être bien pire et peut encore être améliorée. Aujourd’hui, on compte 3 255 Ontariens touchés par le coronavirus.

La pandémie de COVID-19 en Ontario pourrait faire des ravages. Et pour aider la province à s’organiser, Santé publique Ontario a dévoilé, ce vendredi, ses projections.

Sans aucune mesure, 300 000 Ontariens auraient pu avoir contracté la COVID-19 et quelque 6 000 décès auraient pu être enregistrés d’ici la fin avril, selon les projections de Santé publique Ontario qui justifie ainsi les mesures mises en place par la province et qui insiste sur l’importance de les respecter.

La stratégie de l’Ontario depuis le début de la crise devrait permettre de limiter ce nombre à 80 000 cas positifs et 1 600 décès, d’ici la fin du mois.

Des mesures supplémentaires

Mais la situation peut encore être améliorée avec de nouvelles mesures, a plaidé le président et chef de la direction de Santé publique Ontario, Dr Peter Donnelly.

Santé publique Ontario recommande notamment de réduire encore le nombre de services jugés essentiels, d’étendre les mesures de distanciation physique, notamment dans les commerces encore ouverts, d’augmenter l’aide aux populations vulnérables, comme les personnes âgées et les sans-abris, et d’interdire l’accès à certaines communautés, incluant certaines communautés des Premières Nations.

Le président et chef de la direction de Santé publique Ontario, Dr Peter Donnelly. Capture d’écran

L’amélioration de l’éducation et des communications est également essentielle, soulignent les autorités sanitaires de la province qui suggèrent la mise en place de sanctions pour les personnes qui ne respecteraient pas ces mesures sanitaires.

Plus d’entreprises fermées

En les appliquant, la province pourrait limiter à 12 500 les cas positifs et 200 les décès d’ici la fin du mois.

« On peut inverser ces projections si on respecte les mesures mises en place, en restant à la maison et en appliquant la distanciation physique », a souligné M. Donnelly. « Ces chiffres seront peut-être un choc pour certains (…), mais il est important que chacun réalise qu’il a une responsabilité personnelle dans cette crise. »

L’Ontario n’a pas tardé à répondre aux recommandations de Santé publique Ontario. Le premier ministre Doug Ford a annoncé un élargissement de la fermeture des entreprises jugées non essentielles à partir de samedi, à 23h59, et ce pour 14 jours.

Le secteur de la construction sera concerné, sauf en cas de travaux essentiels, comme pour un hôpital, par exemple, tout comme les magasins qui vendent des produits de quincaillerie, des pièces et fournitures automobiles, des produits pour animaux, des fournitures de bureau, des services de réparation et produits informatiques ainsi que des fournitures de sécurité. La livraison ou la collecte en bordure de trottoir sera toutefois encore possible.

Le premier ministre promet d’envoyer des centaines d’inspecteurs pour faire respecter ces règles.

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford. Capture d’écran

À la veille de la fin de semaine, le premier ministre a insisté sur l’importance pour les Ontariens de rester chez eux.

« Une vie vaut-elle un pique-nique dans un parc ? Une vie vaut-elle d’aller boire une bière avec un ami ? La réponse est non. »

Santé publique Ontario projette une durée de pandémie de 18 mois à deux ans, notamment à cause de possibles deuxième et troisième vagues.

LES 20-59 ANS PLUS TOUCHÉS

▶️ 462 nouveaux cas positifs en Ontario
▶️ 3 255 cas positifs au total dans la province
▶️ 67 décès en Ontario, 1 023 personnes guéries
▶️ 1 245 tests en attente de résultat

Selon les chiffres publiés par la province aujourd’hui, le nombre de cas continue de croître avec 462 Ontariens positifs à la COVID-19 supplémentaires. L’Ontario compte désormais 3 255 cas, la majorité concerne, 65,2 %, les 20-59 ans.

Le nombre de décès lié au coronavirus est passé de 53 à 67 personnes. La résidence Pinecrest, à Bobcaygeon, a notamment enregistré quatre morts de plus, portant son total à 20 décès. Plusieurs personnes sont encore malades dans ce foyer pour aînés de 65 lits qui illustre la situation inquiétante que suscitent les foyers de soins de longue durée.

APPEL AUX BÉNÉVOLES ET AUX RETRAITÉS

Le gouvernement progressiste-conservateur a annoncé, ce matin, plus de pouvoirs aux bureaux de santé publique. Ceux-ci pourront désormais outrepasser les conventions collectives pour accroître leurs effectifs en utilisant des bénévoles, comme du personnel infirmier retraité et des étudiants en médecine.

La province a également lancé un nouveau portail virtuel pour permettre aux patients d’accéder plus rapidement à leurs résultats d’analyse depuis leur domicile.

AIDE FÉDÉRALE POUR LES BANQUES ALIMENTAIRES

Au niveau fédéral, le premier ministre Justin Trudeau a pour sa part indiqué une aide de 100 millions de dollars pour les banques alimentaires, afin de répondre aux besoins des plus vulnérables, notamment dans les communautés autochtones et nordiques.

Il a par ailleurs expliqué que le gouvernement s’est entendu avec la branche canadienne du géant américain Amazon pour faciliter la distribution de matériel médical à travers le pays.

Cet article a été mis à jour à 14h50

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
4+