Passer au contenu Passer au pied de page
Martin Arseneau Contact ontarois Réseau Ontario

Contact ontarois se souvient de Martin Arseneau

Temps de lecture : 3 minutes

OTTAWA – La 42e édition de Contact Ontarois, le marché du spectacle francophone, a officiellement pris son envol ce mercredi. Les participants se sont réunis à Ottawa pour une ouverture à saveur d’hommage au regretté directeur de Réseau Ontario, Martin Arseneau.

Le départ de ce pilier de la francophonie canadienne, décédé en août dernier, a créé une véritable onde de choc dans la communauté culturelle. Sa présence se faisait toutefois bien sentir mercredi soir, dans cette salle de l’hôtel Marriott Ottawa.

La foule était composée non seulement de membres de l’industrie culturelle, mais également de plusieurs proches de M. Arseneau. « Ses deux familles » comme l’a souligné l’artiste franco-ontarien Stef Paquette.

À l’instar de plusieurs intervenants, ce dernier n’a pu retenir ses larmes lorsqu’il est monté sur scène. L’un des moments marquants de l’événement fut l’interprétation de sa chanson Tout c’que j’veux en version trio avec Geneviève RB et Alain Barbeau.

Alain Barbeau, Stef Paquette et Geneviève RB. Les hommes tiennent une guitare.
De gauche à droite : Alain Barbeau, Stef Paquette et Geneviève RB, qui faisaient partie des artistes préférés de Martin Arseneau. Crédit image : Rachel Bolduc-Crustin

Difficile également de rester froid devant le discours du filleul de Martin Arseneau, Jean-Sébastien Arseneau. « Il est peut-être parti physiquement, mais sa sagesse, son amour, ses conseils et l’héritage qu’il nous a laissés, c’est permanent. »

Héritage culturel

Acadien de naissance, Martin Arseneau a occupé divers postes stratégiques au sein de l’industrie culturelle franco-canadienne, particulièrement en Ontario, sa province d’adoption. Il fut le directeur général de Réseau Ontario jusqu’à son décès, le 27 août 2022.

Selon les témoignages entendus lors de cette activité-hommage, autant sur scène que dans la salle, Martin Arseneau a contribué à l’essor de nouveaux talents par ses conseils et sa présence bienveillante. L’animatrice de la soirée, Joanie Charron, a raconté comment elle l’avait recruté pour des chroniques à la radio et comment il lui avait rendu la pareille ensuite.

Joanie Charron devant un lutrin
L’animatrice Joanie Charron a bien connu Martin Arseneau, collaborant entre autres à la radio et à Contact ontarois. Crédit image : Rachel Bolduc-Crustin

« Ça a été une des premières personnes qui a cru en moi non seulement comme animatrice, mais aussi pour ma carrière musicale » – Joanie Charron

Un prix Martin Arseneau

Afin de souligner l’apport exceptionnel de son directeur général, Réseau Ontario a remis pour la première fois le prix Martin Arseneau. Cette récompense, accompagnée d’une bourse de 500 $, souligne l’implication extraordinaire d’une personne au sein d’un diffuseur membre de Réseau Ontario, qu’elle soit employée ou bénévole. Le tout premier récipiendaire est le directeur artistique du Centre culturel Frontenac de Kingston, Normand Dupont.

Normand Dupont pose avec la plaque de reconnaissance du prix Martin Arseneau
Normand Dupont est le premier à remporter le prix Martin Arseneau. Crédit image : Rachel Bolduc-Crustin

« Ça me touche énormément. Je suis vraiment abasourdi. Je ne m’attendais pas à ça », a-t-il déclaré en entrevue avec ONFR+ quelques minutes après avoir reçu son prix.

Impliqué au Centre culturel Frontenac depuis sa retraite, l’ancien enseignant s’est toujours fait un point d’honneur de transmettre l’amour de la culture francophone à ses élèves. « Ça me nourrit. J’espère que ça nourrit les autres et que ça les enrichit. » Le jury a indiqué l’avoir choisi « pour ses qualités de bâtisseur, sa contribution au développement de l’auditoire de la pratique théâtrale dans sa communauté, son implication et son engagement sans faille à la fois dans le milieu scolaire, communautaire et culturel franco-ontarien ».

Retour en présentiel

L’absence de M. Arseneau se fait d’autant plus ressentir que l’édition 2023 marque le retour de Contact ontarois en présentiel. L’événement s’était tenu virtuellement en 2021, puis l’édition 2022 avait été annulée moins de deux semaines avant de prendre son envol.

Conséquence de ces années de pandémie, Contact ontarois n’a jamais pu célébrer son 40e anniversaire avec des événements spéciaux et un gros gâteau, comme l’aurait voulu Martin Arseneau. Le gâteau a été servi mercredi soir, mais c’est une édition plus régulière de Contact ontarois qui nous est offerte pour 2023.

Sous le thème «  ’Art de créer des étincelles… », 41 artistes et groupes se produiront d’ici samedi lors des présentations éclair, des intégrales et des vitrines grand public, jeunesse élémentaire et jeunesse secondaire. En présentant de courts extraits de spectacles, les artistes doivent convaincre les diffuseurs ontariens, canadiens et internationaux de les intégrer à leur prochaine programmation.

Plusieurs activités de formation et de réseautage se tiendront également. Le rassemblement culminera avec son gala de clôture samedi soir. Contact ontarois existe depuis 1981 et est organisé par Réseau Ontario depuis 2001.

POUR EN SAVOIR PLUS:

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !