Passer au contenu Passer au pied de page

Danièle Vallée et Éric Mathieu remportent les prix littéraires Trillium

Temps de lecture : 2 minutes

L’Ottavienne Danièle Vallée est repartie avec le prix littéraire Trillium en langue française pour son roman Sept nuits dans la vie de Chérie. L’auteur Éric Mathieu est de son côté reparti avec le prix du livre d’enfant Trillium.

Danièle Vallée repart ainsi avec le prix principal de la soirée en langue française. C’est une première pour l’écrivaine qui avait été finaliste à de nombreuses reprises au cours des 20 dernières années, mais sans succès.

« La valeur c’est sûr. Si on n’avait pas de prix, la petite gloire que ça donne, ça vaut le coup », a-t-elle dit durant la cérémonie après avoir remporté sa récompense.

Publié en octobre dernier, son roman Sept nuits dans la vie de Chérie est inspiré de huit tableaux de l’artiste Suzon Demers. L’ouvrage met en scène une « intrigue déroutante, mettant en scène une prima donna fantasque, qui entraîne dans sa fougue une banale couturière dans une aventure tumultueuse et imprévisible. »

Elle aura ainsi mérité l’honneur face aux auteurs Melchior Mbonimpa (Au sommet du Nanzerwé il s’est assis et il a pleuré), Charles-Étienne Ferland (Métamorphoses), Nicole V. Champeau (Niagara… la voie qui y mène) et Daniel Castillo Durante (Tango).

« Sept nuits dans la vie de Chérie est un roman riche et déroutant, où fond et forme sont tissés ensemble de manière savoureuse », a justifié le jury composé de Paul Ruban, Tina Charlebois et Blaise Ndala pour expliquer leur choix.

Sept nuits dans la vie de Chérie remporte les grands honneurs chez les francophones au prix Trillium. Gracieuseté

Éric Mathieu remporte, de son côté, son premier prix Trillium, lui qui est reparti avec l’honneur pour son livre Capitaine Boudu et les enfants de la Cédille, aux Éditions L’Interligne.

« C’est la deuxième fois que je suis nommé. J’avais été nommé pour un roman adulte avant. C’est vraiment un privilège pour moi et je suis vraiment heureux de pouvoir participer à cette aventure », a réagi le professeur de l’Université d’Ottawa à l’annonce de sa victoire.

Le livre gagnant de l’auteur Éric Mathieu. Gracieuseté

Il a notamment devancé les auteures Marise Gasque pour La Neva pour se retrouver et Micheline Marchand avec Perdue au bord de la baie d’Hudson.

« L’auteur signe ici un livre d’une grande richesse philosophique doublée d’une ode subtile au patrimoine culturel, aux arts et à la liberté », a relevé le jury au sujet de l’œuvre de M. Mathieu.

Une cérémonie bilingue

L’an passé, la cérémonie avait soulevé l’ire de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français (AAOF) et de son président Gabriel Osson. Ce dernier avait regretté que l’événement se soit déroulé en anglais sur presque toute sa durée. Cette année, la cérémonie, qui s’est tenue de façon virtuelle durant une vingtaine de minutes, était dans les deux langues avec deux hôtes bilingues, dont l’animatrice de CBC Heather Hiscox.

Les prix Trillium sont remis à des auteurs francophones depuis 1994.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
+2