Passer au contenu Passer au pied de page

Dernier hommage à Gisèle Lalonde : « Nous ne t’oublierons jamais »

Temps de lecture : 2 minutes

OTTAWA – Des centaines de personnes, personnalités publiques, citoyens et membres de la communauté franco-ontarienne se sont réunis pour célébrer la vie de Gisèle Lalonde, ce jeudi.

C’est à son image qu’un dernier adieu a été rendu à la leader du mouvement SOS Montfort, alors que son cercueil enveloppé d’un drapeau franco-ontarien a fait son entrée dans la Paroisse Notre-Dame de Lourdes, au cœur même de Vanier.

« Gisèle Lalonde, oubliée ? Jamais ! », s’est exclamée sa nièce Gisèle Gratton lors d’un discours en début de cérémonie.

« On ne pouvait pas dire non à ma tante Gisèle, car on savait qu’elle ne disait jamais non à sa communauté », a-t-elle ajouté.

« Merci Maman. Merci pour tout. Nombreux sont ceux qui se joignent à nous pour te célébrer. Ne t’inquiète pas, nous ne t’oublierons jamais. La relève est là, elle est prêt et passe au front à son tour. Maintenant, repose-toi, tu l’as bien méritée », a déclaré dans un discours son fils, Richard Lalonde.

Crédit image : Pascal Vachon

Plusieurs personnalités de la communauté étaient présentes lors de la cérémonie comme le maire d’Ottawa Jim Watson, le conseiller Mathieu Fleury ou encore l’actuelle députée d’Ottawa-Vanier Mona Fortier et l’ancienne (au niveau provincial) Madeleine Meilleur.

Gisèle Lalonde est décédée la semaine dernière à l’âge de 89 ans. Présidente du mouvement SOS Montfort, son engagement a permis de sauver le seul hôpital francophone de la province, il y a 25 ans de cela. Elle a été la mairesse de Vanier entre 1985 à 1991. Auparavant, elle a œuvré pendant plus d’une trentaine d’années dans le milieu de l’éducation en plus d’être la cofondatrice du Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques en 1974 et d’en devenir la directrice générale jusqu’à 1984.

Réactions

« Ça confirme ce que tout le monde disait, que Gisèle était vraie. L’impact et la grandeur qu’elle a eus et la preuve sont que tout le monde est ici aujourd’hui pour la célébrer. Ce n’est pas souvent qu’on a l’opportunité de célébrer quelqu’un comme Gisèle Lalonde donc c’est extraordinaire », réagit l’avocat du mouvement SOS Montfort, Ronald Caza.

Crédit image : Pascal Vachon

« Il faut se souvenir de ce que signifie le leadership, de ce que signifie être une passionnée, croire en quelque chose et aller jusqu’au bout, car elle allait jusqu’au bout », affirme Gérald Savoie, ancien président de l’hôpital Montfort, évoquant « le courage et les convictions d’une femme intègre et respectée. Ce sont toutes des valeurs qu’on partage et qui renforcent notre communauté. Ce sont ces valeurs-là qui pourraient se propager à travers la jeunesse franco-ontarienne. »

Plus de détails à venir

POUR EN SAVOIR PLUS:

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !