Passer au contenu Passer au pied de page
L'emplacement où serait construit le nouveau Centre culturel La Ronde, à Timmins.Crédit image: Benjamin Vachet

Des fonds fédéraux pour le Centre culturel La Ronde de Timmins

Temps de lecture : 3 minutes

TIMMINS – La ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé, ce jeudi, un financement du gouvernement fédéral pour le projet du Centre culturel La Ronde.

Lourdement endommagé par un incendie  criminel en novembre 2015 qui avait obligé à détruire l’édifice, le Centre culturel La Ronde franchit une nouvelle étape dans sa reconstruction. Le gouvernement fédéral annonce un montant de plus de 450 000 $ pour appuyer le projet.

« Je félicite les leaders francophones de Timmins qui ont mis toute leur énergie pour reconstruire leur centre culturel. Ce dévouement prouve la résilience de cette communauté. C’est pourquoi je suis heureuse d’annoncer le financement du projet du Centre culturel La Ronde, qui permettra à la communauté de s’offrir la programmation artistique et culturelle qui assurera sa vitalité, pour les années à venir », déclare la ministre Joly, par voie de communiqué.

De cette somme, 196 875 $ serviront pour financer la planification et la conception des nouvelles installations du Centre, qui fêtait en 2018 ses 50 ans. Une autre enveloppe de 258 000 $ sur trois ans servira à en appuyer la programmation.

« Cette somme va nous permettre de faire les plans de construction. C’est une première étape et on doit respecter chacune d’entre elles », explique le président du conseil d’administration du Centre, Ernest Plante, à ONFR+.

Fondé en 1968, le Centre culturel La Ronde propose des activités artistiques, culturelles, sociales, récréatives et sportives en français. Depuis l’incendie,  il est installé dans les locaux de l’ancienne école St-Charles.

Une nouvelle étape

Si la somme annoncée aujourd’hui est bien accueillie par la communauté francophone de Timmins, plusieurs étapes demeurent. Car le coût de reconstruction du Centre culturel La Ronde est évalué entre 5,8 et 6,2 millions de dollars, selon les options étudiées.

« C’est sûr qu’une fois qu’on aura les plans, nous aurons encore besoin d’aide du gouvernement fédéral », souligne M. Plante.

Selon les options étudiées, le nouvel édifice sera beaucoup plus petit que les 3 400 mètres carrés qui étaient disponibles auparavant. Le nouveau Centre serait d’une superficie comprise entre 980 et 1 100 mètres carrés, comprenant une salle de spectacle d’une capacité de 300 personnes contre 400 auparavant, deux pièces d’ateliers au lieu de trois et un plus grand stationnement.

« On doit encore travailler sur les plans. On veut trouver la meilleure option pour nos activités », souligne le président du conseil d’administration.

En entrevue avec ONFR+ à l’automne 2017, le chargé de projet de reconstruction du Centre culturel La Ronde et de son financement, Ludger Cloutier, était sur la même longueur d’onde : « On n’aura plus le plus grand centre culturel francophone de l’Ontario, mais on aura le plus beau. On va rebâtir notre place ! »

Quelque 1,5 million de dollars ont déjà été amassés, entre les assurances et les dons. L’organisme prévoit poursuivre sa levée de fonds et espère un coup de main de la province.

L’automne dernier, lors de son passage dans la région, la ministre des Affaires francophones, Caroline Mulroney, s’était montrée ouverte à une participation financière, sans toutefois confirmer un quelconque engagement précis.

« On espère une bonne nouvelle et nous sommes optimistes », dit M. Plante.

Même s’il confie qu’il aurait aimé que le  nouvel édifice soit déjà ouvert, le président du Centre reconnaît qu’il faudra sans doute attendre d’ici 2020, voir 2021. 

POUR EN SAVOIR PLUS:

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !