Passer au contenu Passer au pied de page

Discussions et réflexions autour des films et des livres en français

Temps de lecture : 4 minutes

[LE FIL CULTUREL DE L’ONTARIO FRANÇAIS]

Quand on termine un bon livre ou un film fascinant, il est agréable d’avoir des gens avec qui en discuter. Cette semaine, on parle de littérature, de cinéma et de diversité à travers des œuvres variées. De belles rencontres s’organisent de Windsor à Toronto, en passant par Kinshasa, Kitigan Zibi et Ste. Anne au Manitoba.

LITTÉRATURE

20 ANS DE LIVRES À WINDSOR

Le festival du livre de Windsor fête ses 20 ans cette année. Des célébrations tout de même modestes, puisque l’édition 2021 se déroule entièrement en ligne. La francophonie sera à l’honneur vendredi soir lors d’une causerie intitulée À la croisée des chemins racontés. Organisée par l’Association des communautés francophones de l’Ontario section Windsor-Essex-Chatam-Kent (ACFO WECK) et Litterary Arts Windsor, l’activité mettra en vedette trois auteurs qui utiliseront à la fois leurs œuvres et leurs expériences personnelles pour parler de littérature francophone. L’auteur et rappeur québécois Biz, le poète, romancier et artiste-peintre Gabriel Osson et l’autrice jeunesse Naïma Oukerfellah seront de la partie. Celle qui a publié Ici, c’est différent de là-bas animera également une série d’ateliers pour les jeunes de 5e et 6e année des conseils scolaires francophones de la région de Windsor.

Biz, Gabriel Osson et Naïma Oukerfellah. Source : Festival du livre de Windsor

Le 15 octobre à 19 h. Rencontre virtuelle gratuite. Inscription nécessaire sur le site du Bookfest, festival du livre.

CONVERSATION ENTRE DEUX GRANDS

Le romancier d’Ottawa Blaise Ndala reçoit l’auteur In Koli Jean Bofane, en direct de Bruxelles, dans une conversation organisée par La Bibliothèque publique de Toronto. Tous les deux originaires de la République démocratique du Congo, ils aborderont l’exil, les traditions africaines, la réalité contemporaine et la mondialisation. In Koli Jean Bofane est lauréat du Prix des cinq continents de la Francophonie et auteur de trois romans  : Mathématiques congolaises, Congo Inc. Le testament de Bismarck (qui a récemment été discuté par les membres du club de lecture français de la bibliothèque) et La Belle de Casa.

L’auteur In Koli Jean Bofane. Source : Bibliothèque publique de Toronto

Le 16 octobre à 14 h. En ligne. Détails sur le site de la Bibliothèque publique de Toronto.

CINÉMA

FILMS ET ARTS MÉDIATIQUES AUTOCHTONES À L’HONNEUR

Le festival de films et d’art médiatique autochtone ImagineNATIVE aura lieu du 19 au 24 octobre. C’est le plus grand événement du genre au monde et le premier au Canada. Depuis 1998, ImagineNATIVE souhaite redonner la parole aux communautés autochtones, car leurs histoires ont souvent été racontées par des personnes non autochtones. Parmi les activités de réseautage, d’événements spéciaux et de projections, le festival présentera une demi-douzaine de films en français. À l’affiche : Bootlegger de Caroline Monnet, L’Innu du futur de Stéphane Nepton, Mary Two-Axe Earley : I Am Indian Again de Courtney Montour (en anglais mais sous-titré en français, produit par l’Office national du film), Métamorphoses de Nicholas Renaud, Odehimin (Heart Berry) de Kijâtai-Alexandra Veillette-Cheezo et Ste. Anne de Rhayne Vermette.

Affiche du film Ste. Anne. Source : Exovedate Productions

Possibilité de participer en personne ou en ligne. Certaines activités sont gratuites. Programmation et billets sur le site d’ImagiNATIVE.

K COMME KINSHASA

L’alliance française Ottawa présente le film Système K de Renaud Barret lors de son ciné-club de vendredi soir. La débrouillardise des artistes congolais est mise à l’avant-plan. Le documentaire nous amène à la rencontre de ceux qui créent à partir de ce qu’ils ont sous la main, de ce qu’ils trouvent dans les poubelles ou de leur propre corps. On y découvre une scène culturelle bien vivante au milieu du chaos social et politique d’une «  population qui doit inventer en permanence les conditions de sa propre survie,  » comme on peut l’entendre dans la bande-annonce. La projection est gratuite et sera suivie d’une discussion sur le film. L’alliance française Ottawa présente également un ciné-club familial en ligne durant tout le mois d’octobre.

Source : Alliance Française Ottawa

15 octobre à 19 h. Possibilité de réserver des places gratuitement sur le site de l’Alliance française Ottawa.

ART PUBLIC

POUR VOIR TORONTO AUTREMENT

Les rues de la Ville Reine sont remplies d’art. Le club Richelieu de Toronto, en collaboration avec Rolande Smith de la Société d’histoire de Toronto, organise une conférence virtuelle pour apprendre à connaître ces œuvres créées par des artistes locaux, nationaux ou internationaux. Si l’activité se suit à partir de la maison, le participant aura soudainement envie d’aller faire le tour de la ville à pied pour aller admirer l’art dans son milieu (public) naturel.

Julian Opie, People Walking, 2006 Photo : Rolande Smith

Conférence le 20 octobre, réservez vos places avant le 15. Écrire à info@richelieutoronto.ca

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !