Passer au contenu Passer au pied de page

Gala Trille or : Damien Robitaille et Mehdi Cayenne décrochent neuf nominations

Temps de lecture : 2 minutes

OTTAWA – Le Gala Trille Or 2021 prend date. La cérémonie télédiffusée à travers le pays se déroulera le 29 mai depuis le Centre national des Arts… mais sans public. En attendant, l’Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM) vient de dévoiler la liste des 51 artistes francophones nominés dans les 29 catégories.

Une fois n’est pas coutume, les artistes franco-ontariens Damien Robitaille et Mehdi Cayenne voient leurs noms cochés à plusieurs reprises. Neuf au total.

Le chanteur originaire de Lafontaine sera notamment en compétition dans la catégorie « artiste solo » avec la Fransaskoise Anique Granger, Mehdi Cayenne, Ponteix, et Rayannah.

Quant à Mehdi Cayenne, lui aussi nommé dans la catégorie de l’artiste solo, mais aussi « auteur.e et/ou compositeur.trice », il tentera de rafler le Trille Or du meilleur album pour sa dernière oeuvre Radio Batata. Dans cette catégorie, sont aussi en lice : Louis Venne (Comme une bête dans les headlights), Ponteix (Bastion) et Ravannah (Nos Repaires), et Anique Granger (Le Ruban de la Cassette).

« C’est une très belle gang de nommés, je me sens en famille, et cette famille me manque. Ça me remémore d’autant plus aussi tous les gens et les moments qui constituent Radio Batata, qui me manquent tout autant ! », a illustré l’artiste dans un échange de courriels avec ONFR+.

Mehdi Cayenne ne fait cependant pas mieux qu’en 2017, quand il avait reçu un total de 11 nominations.

Pour ce Gala 2021, c’est le Fransaskois Mario Lepage qui a obtenu le plus de nominations, avec un total de dix.

Une catégorie « meilleur spectacle en ligne »

La cérémonie de l’événement biennal, au Centre national des arts, sera animée par Isabelle Longnus et Vincent Poirier. En raison de l’épidémie de COVID-19, le public ne sera pas autorisé à y assister.

Conséquence de la pandémie, une nouvelle catégorie ajoutée pour ce 11e Gala Trille Or concernera directement le « spectacle en ligne ». Une catégorie dans laquelle se trouvent Céleste Lévis, Damien Robtaille, DJ Unpier, Les Rats d’Swompe et Mélissa Ouimet.

« Il y a peu de chances donc que nous soyons en mesure de nous côtoyer en personne à Ottawa en mai prochain », a fait part le président de l’APCM Stef Paquette dans le communiqué.

« Ce n’est pas parce que nous n’avons pas le droit de nous réunir qu’on ne devrait pas célébrer ceux et celles qui œuvrent dans le domaine de la chanson et musique canadienne française. D’ailleurs, c’est le moment opportun de célébrer la persévérance et la résilience de nos artistes ! »

Lors du dernier Gala tenu en mai 2019, l’artiste ottavien d’origine togolaise Yao avait dominé la soirée de récompenses des Trille Or, en remportant trois prix : « meilleur spectacle », « artiste solo », et « coup de cœur des médias ».

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
+1