#Francophonie, #Ontario

Les 12 caisses populaires du Nord fusionneront

La caisse populaire de Timmins. Crédit image: Benjamin Vachet

TIMMINS – Les membres des caisses populaires du Nord de l’Ontario ont voté en faveur d’une fusion des douze institutions, le mercredi 8 novembre.

BENJAMIN VACHET
bvachet@tfo.org | @BVachet

Les 50 000 sociétaires des douze caisses populaires membres de L’Alliance des caisses populaires de l’Ontario étaient appelés, simultanément, à se prononcer sur la proposition de regrouper au sein d’une seule institution les caisses d’Alban, Bonfield, Hearst, Kapuskasing, Mattawa, Mattice, Noëlville, North Bay, St. Charles, Sturgeon Falls, Timmins, Verner ainsi que tous les points de services qui y sont rattachés.

À Timmins, les sociétaires ont voté à l’unanimité pour le projet, imitant ainsi les dirigeants des 12 conseils d’administration qui, en juillet dernier, avaient déjà appuyé, à l’unanimité, la fusion.

La nouvelle entité, baptisée Caisse populaire Alliance, gèrera un actif de plus de 1,5 milliard de dollars. Elle commencera ses activités le 1er janvier prochain.

 

Suivre la tendance

L’Alliance des caisses populaires de l’Ontario justifie le projet de caisse unique afin de «conserver son positionnement comme coopérative financière de choix».

«L’étude démontre qu’un regroupement constitue la suite logique pour notre réseau et qu’il s’agit d’une initiative qui a été réfléchie. En perpétuelle recherche d’approches innovantes, les dirigeants jugent favorable d’unir nos forces pour construire un avenir durable et prospère tout en demeurant fidèles à nos visions, missions et valeurs. L’Alliance assure que la caisse unique sera plus concurrentielle, plus agile et plus performante tout en demeurant bien présente dans nos communautés. Sur le plan économique, on anticipe des opportunités de croissance très intéressantes et les économies issues de ce projet seront réinjectées dans nos communautés», assurait le président du conseil d’administration, Philippe Boissonneault, dans un communiqué diffusé fin septembre.

En entrevue avec #ONfr, le président et chef de la direction de L’Alliance des caisses populaires de l’Ontario, Pierre Dorval, ne cache pas sa satisfaction.

«On a travaillé très fort sur ce projet afin de bien le faire connaître à nos membres. Ça fait dix ans qu’on y réfléchit et même si nos 12 caisses fonctionnaient bien, je pense que nous étions arrivés au bout de ce qu’on pouvait faire en étant séparés. C’est un projet d’envergure, sur un territoire immense, qui a été bien réfléchi. Le regroupement suit la tendance du marché. Ça va nous permettre de réagir plus rapidement face à la compétition, de faire des économies de l’ordre de deux millions de dollars et sûrement d’augmenter notre activité. On va notamment pouvoir travailler avec des entreprises pour lesquelles certaines de nos caisses étaient trop petites. On espère accueillir de nouveaux membres.»

 

Pas de perte d’emploi ni de fermeture

Le président et chef de la direction assure que la fusion n’entraînera aucune perte d’emploi pour les 300 employés du réseau ni aucune fermeture de points de services.

«À long terme, il pourrait y avoir des fermetures si la démographie change, mais ça ne sera pas à cause de la fusion. Côté emploi, nous sommes dans une logique de stabilité. Nous allons d’ailleurs devoir embaucher plusieurs personnes pour compenser les nombreux départs à la retraite d’ici 2020.»

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Benjamin Vachet
Benjamin Vachet
bvachet@tfo.org @BVachet

Originaire de France, Benjamin Vachet vit au Canada depuis plus de dix ans. Titulaire d'un baccalauréat en Administration économique et sociale et d'une maîtrise de journalisme, il a commencé sa carrière en France, avant de la poursuivre au Canada. Il a travaillé pour les hebdomadaires Le Reflet, puis L’Express Ottawa et pour la radio francophone d’Ottawa, Unique FM. Il a rejoint le Groupe Média TFO en 2014. Passionné de politique ontarienne, fédérale et internationale, Benjamin cumule plus de treize années d’expérience en presse écrite, radio et télévision.