Passer au contenu Passer au pied de page
Le campus de l'Université d'Ottawa.

Manifestation à Ottawa : l’U d’O déplace ses cours en ligne

Temps de lecture : 2 minutes

OTTAWA – L’Université d’Ottawa a décidé de suspendre ses cours et activités en personne sur son campus principal en raison des manifestants qui occupent le centre-ville d’Ottawa.

« Compte tenu de l’évolution de la situation dans les environs du Parlement, nous avons décidé de transférer les activités pédagogiques et administratives du campus principal en ligne jusqu’au lundi 21 février en matinée. Ce changement ne touche toutefois pas les campus Roger Guindon et Lees. Les mesures d’exception et les autres détails pertinents vous seront précisés directement par vos facultés et gestionnaires, le cas échéant », écrit l’établissement dans un message envoyé à sa communauté mercredi soir.

La circulation est notamment réduite sur une partie de la rue Nicholas, située à quelques secondes de l’institution ottavienne.

« Dès demain, la sécurité sera renforcée, comme c’était déjà le cas ces dernières fins de semaine. Les patrouilles seront notamment augmentées autour des résidences et dans la section nord-ouest du campus. De plus, des aires de stationnement seront fermées et l’accès aux immeubles sera limité », avertit l’université.

Mercredi, des agents de la police d’Ottawa ont distribué des feuilles de papier aux manifestants avec un message demandant de « quitter les lieux maintenant ».

« Quiconque bloquant les voies de circulation, ou aidant d’autres à le faire, commet une infraction criminelle et peut être arrêté. Vous devez cesser immédiatement vos activités illégales ou vous devrez faire face à des accusations. Si vous êtes arrêté, que vous soyez ou non libéré sous caution dépendra de facteurs figurant dans la partie XVI du Code criminel », peut-on notamment lire dans ce message.

Crédit Image : Pascal Vachon.

En raison de la Loi sur les mesures d’urgences qu’invoque le gouvernement Trudeau, « quiconque venant à Ottawa dans le but de se joindre à la manifestation en cours enfreint la loi », prévient la police d’Ottawa. L’Université d’Ottawa demande d’ailleurs d’éviter tout déplacement inutile au centre-ville.

« L’administration de l’Université continue de suivre avec attention la manifestation au centre-ville d’Ottawa et demeure en communication constante avec les autorités locales. »

Le transfert des cours en ligne avait été demandé par l’Association des professeurs à temps partiel de l’Université d’Ottawa au début du mois qui jugait que l’administration avait fait preuve d’un « grand manque de leadership en exigeant que les étudiants et les professeurs reprennent leurs cours en personne sur le campus ».

Cela fait plus de 20 jours que les rues autour du Parlement sont occupées par les manifestants.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !