#Ontario

Objectif ne pas perdre le Nord pour Kathleen Wynne

La première ministre sortante Kathleen Wynne, et le député sortant de Sudbury, Glenn Thibeault. Crédit image: Archive

Kathleen Wynne a multiplié les déplacements ce mercredi. À Toronto ce matin, la première ministre sortante s’est ensuite envolée pour Sudbury, pour ensuite faire escale à Thunder Bay en soirée.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE
jmorissette@tfo.org | @JFMorissette72

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @sebpierroz

DIDIER PILON
dpilon@tfo.org | @DidierPilonONFR

À Toronto dans la matinée, la chef du Parti libéral de l’Ontario a tout d’abord tenu à s’engager pour le développement du transport en commun, particulièrement les extensions des lignes de métro. Sont concernés le Downtown Relief LineWaterfront LRTSmartTrack et Yonge North.

Plus tard, à Sudbury, Mme Wynne a de nouveau dénoncé les travers de ses adversaires. Selon elle, un gouvernement néo-démocrate pourrait supprimer 85 millions de dollars du Fonds du patrimoine du Nord de l’Ontario (SGFPNO). En cas de réélection, le gouvernement libéral ferait passer ce fonds à 150 millions de dollars par année d’ici 2020-2021. Quelque 15 000 emplois ont été crées grâce à ce fonds depuis qu’elle est en poste, selon la première ministre sortante.

La première ministre sortante de l’Ontario, Kathleen Wynne. Crédit image: Twitter

Des promesses de Ford pour les agriculteurs

Le chef du Parti progressiste-conservateur (Parti PC) de l’Ontario, Doug Ford, s’est quant à lui engagé à augmenter le plafond du programme de gestion des risques pour les agriculteurs de 50 millions de dollars. Ce fonds, qui est présentement de 100 millions de dollars, permet d’aider les agriculteurs en cas de risque qui échappe à leur contrôle.

S’il est porté au pouvoir, M. Ford promet également d’augmenter les services d’internet et de téléphonie cellulaire dans les collectivités rurales de la province.

«Notre plan, comme je l’ai dit, est fait pour aider les gens. Cela inclut les agriculteurs et leur famille qui ont été laissés derrière par les libéraux et qui seraient ignorés par le Nouveau Parti démocratique (NPD) à la solde des intérêts des gens de Toronto», a-t-il lancé.

Doug Ford rendant visite aux agriculteurs. Crédit image: Twitter

En après-midi, le Parti PC a lancé un site web afin de critiquer certains candidats locaux du NPD.

«Alors que le NPD martèle qu’il se bat pour les travailleurs, le vrai NPD est dirigé par des radicaux au service des intérêts des gens du centre-ville de Toronto», écrit le Parti PC dans son communiqué de presse.

Le jeudi 24 mai, Doug Ford sera de passage à Tillsonburg, puis à Brantford, pour des événements de campagne. Il se rendra en soirée dans un rassemblement partisan.

 

Horwath courtise les étudiants 

Après avoir présenté sa plateforme pour les formations en apprentissage et les stages rémunérés hier, Andrea Horwath s’est aujourd’hui tournée vers l’appui financier des étudiants. À North York, la chef néo-démocrate a expliqué son engagement de transformer les prêts étudiants du Régime d’aide financière aux étudiantes et étudiants de l’Ontario (RAFÉO ) en bourses non remboursables.

Andrea Horwath en déplacement ce mercredi. Crédit image: Twitter

Selon la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants, la dette moyenne au moment de l’obtention d’un diplôme universitaire en Ontario serait de 28 000 $. Les néo-démocrates proposent que le gouvernement prenne en charge les intérêts des prêts déjà contractés.

À 18h, Mme Horwath se rendra au Propeller Coffee, à Toronto, pour une assemblée publique centrée sur la jeunesse ontarienne.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Sébastien Pierroz
Sébastien Pierroz
spierroz@tfo.org @sebpierroz

Natif d’Annecy dans les Alpes françaises, Sébastien Pierroz obtient une maîtrise d’histoire de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne en 2007. Après avoir travaillé pour Le Reflet dans l’Est ontarien, puis L’Express d’Ottawa, Sébastien rejoint l’équipe d’#ONfr au Groupe Média TFO en janvier 2015.