Passer au contenu Passer au pied de page

Sept nouveaux cas « corrélés » à Sudbury

Temps de lecture : 3 minutes

GRAND SUDBURY – Santé publique Sudbury et districts a confirmé huit nouveaux cas de COVID-19 sur son territoire. Sept de ces cas, qui impliquent des jeunes de moins de 19 ans, sont corrélés, confirme une infirmière de l’unité de santé.

Un des individus qui a contracté le virus est identifié comme ayant voyagé. Les six autres auraient attrapé le virus à son contact.

« Lorsqu’il y a un cas confirmé, on procède à une investigation », explique Ginette Cyr, infirmière hygiéniste à Sudbury. « On communique avec les gens qui ont été en contact avec cet individu et on les invite à se faire tester. C’est souvent pour ça que plusieurs tests positifs sont déclarés en même temps. »

L’infirmière note que les individus ont adopté des comportements à risque, notamment en ne respectant pas le deux mètres de distanciation physique. Elle ne peut toutefois donner plus de détails sur le type de comportement en question.

Alors que pendant plusieurs semaines il n’y avait plus de cas actifs confirmés dans la région, on en compte désormais 10.  

La Dre Penny Sutcliffe est devenue médecin-hygiéniste et directrice générale de Santé publique Sudbury et districts, en 2000. Crédit image : Santé publique Sudbury et districts

« S’il subsistait un doute, ces huit cas nous signalent qu’il y a toujours un risque de contracter la COVID-19 dans notre région », a déclaré la Dre Penny Sutcliffe, médecin-hygiéniste de Santé publique Sudbury et districts, dans un communiqué de presse. « Il demeure essentiel de vous demander où vous allez, comment vous interagissez avec les gens et ce que vous faites quand vous ne vous sentez pas bien. » 

Une tendance à la baisse en Ontario

▶️ 111 nouveaux cas en Ontario
▶️ 38 910 cas au total
▶️ 2 768 décès, 34 567 guérisons
▶️ 96 hospitalisations et 31 personnes en soins intensifs
▶️ 2 086 955 tests réalisés, 12 919 en attente de résultats

Ailleurs en province, les chiffres demeurent plus stables.

On compte 111 nouveaux cas positifs, 106 nouvelles guérisons et 4 décès supplémentaires de la COVID-19. Les cas actifs ont donc augmenté d’un par rapport à la veille, pour un total de 1 575.

Ottawa a vu la plus forte prolifération du virus, avec 25 nouveaux cas. Windsor-Essex, qui a pour sa part signalé 22 nouveaux cas, n’est toutefois pas loin derrière.

La moyenne mobile des nouveaux cas en Ontario, sur cinq jours, tend de nouveau à la baisse.

Le nombre de patients hospitalisés a aussi chuté à 96, soit le nombre le plus faible depuis que la province a commencé à communiquer ces données au début du mois d’avril.

Les 17 334 tests de dépistages qui ont été réalisés dans les dernières 24 heures portent le total provincial à 2 086 955 tests depuis le début de la pandémie.

Toutefois, la recension de nouveaux cas ailleurs au Canada a causé un augmentation du nombre de cas total au pays. Des 686 nouveaux cas qui ont été recensés hier, 304 sont en Alberta.

« La moyenne mobile, sur sept jours, de cas recensés quotidiennement au Canada a encore augmenté, passant de 487 cas, le 15 juillet, à 495 cas, le 21 juillet », a déclaré l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la docteure Theresa Tam. « Il faut surveiller de près cette tendance. » 

Elle incite une fois de plus les Canadiens à faire leur part pour ralentir la propagation.

« Si nous surchargeons les services de santé publique, nous perdons la capacité de retracer efficacement les contacts », note-t-elle.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !