Passer au contenu Passer au pied de page

Tempête : la patience est de mise pour l’Est ontarien

Temps de lecture : 3 minutes

L’Est ontarien devra s’armer de patience avant de pouvoir retrouver l’électricité affirme Hydro One, alors que plus de 40 000 foyers sont toujours sans courant.

« C’est juste incroyable et tellement grave. Pour l’Est de l’Ontario, il reste encore 40 000 foyers sans électricité. Nous avons demandé de l’aide à des techniciens à travers tout le Canada et aux États-Unis », explique Hydro One sur la tempête qui a frappé la province samedi soir.

« L’étendue des dommages subis par notre réseau de distribution dépasse tout simplement l’entendement », écrit de son côté le directeur des communications et affaires publiques d’Hydro Ottawa, Daniel Séguin.

Il explique être soulagé des avancées sur le terrain.

« À 13h aujourd’hui, nous avons réussi à rétablir le courant pour un peu plus de 106 000 clients, même si nous avons encore 74 000 clients privés de courant. »

Toujours selon Hydro Ottawa, « compte tenu du nombre d’événements séparés et de l’étendue des dommages causés aux structures électriques, plusieurs jours seront nécessaires pour réparer toutes les pannes ».

En effet, les dégâts sont considérables affirme le maire de Clarence-Rockland, Mario Zanth en entrevue avec ONFR+ en fin de journée.

« Une tornade à balayer presque tout sur son passage en sept minutes et il nous faudra des jours pour réparer tout ça (… )Aujourd’hui, j’ai remercié les techniciens déployés sur notre territoire, j’ai vu Hydro Nouveau-Brunswick sur place. Ces gens sont loin de leurs familles, c’est très apprécié ce qu’ils font », souligne-t-il.

Impossible de prédire

« Il est compliqué de dire quand tout redeviendra normal, mais on espère dans deux ou trois jours », explique Hydro One par l’intermédiaire de leur service média.

Pour le réseau local de distribution (Hydro Ottawa), « nous ne sommes pas en mesure de fournir une estimation des heures prévues de rétablissement du service. Des équipes travaillent sans relâche depuis que la tempête a déferlé sur la ville. Nous poursuivrons nos interventions au cours des jours à venir ».

Pour Daniel Séguin, « cet événement est considérablement plus grave que la tempête de verglas de 1998 et des tornades de 2018 ».

Il explique, que dans de nombreux cas, les travaux de réparation seront longs, car les équipes doivent composer avec des arbres abattus, 216 poteaux électriques encore endommagés et d’autres obstacles jonchent les sites d’intervention dans les villes touchées.

Ce type de paysage devant les maisons se répète un peu partout dans l’Est ontarien et à Ottawa. Crédit image : Pascal Vachon

Hydro Ottawa indique que « le courant sera d’abord rétabli dans les secteurs touchés par des pannes à grande échelle, puis nos équipes s’affaireront à réparer les pannes de moindre envergure. Dans tous les cas, la sécurité de chacun sera la priorité absolue ».

Pour le maire de Clarence-Rockland, « les gens de la communauté s’entraident et tout le monde est patient, ce n’est la faute de personne ».

Certaines écoles resteront fermées

Le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) a indiqué par courriel que huit autres écoles seront fermées ce mercredi 25 mai.

  • Charlotte-Lemieux
  • Gabrielle-Roy
  • Le Sommet
  • Louis-Riel (incluant le Dôme)
  • Marie-Curie
  • Maison de la Francophonie
  • Nouvel Horizon (Le service de garde sera ouvert)
  • Omer-Deslauriers

Certaines de ses écoles n’ont toujours pas récupéré l’électricité et d’autres ne seront pas en raison de l’impact de la tempête sur le personnel.

Les écoles fermées n’offriront pas d’enseignement virtuel ou asynchrone et celles ouvertes fonctionneront de façon normale.

En ce qui concerne, les élèves qui ne peuvent aller à l’école à cause des effets de la tempête,l’école n’en tiendra pas rigueur, mais il faudra suivre la procédure habituelle, indique le conseil scolaire.

Les écoles élémentaires catholiques suivantes sont aussi fermées du côté du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) : J.-L.-Couroux, Laurier-Carrière, Pierre-Elliott-Trudeau Sainte-Bernadette et Terre-des-Jeunes.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !