Passer au contenu Passer au pied de page

Un nouveau commissaire aux services en français espéré le mois prochain

Temps de lecture : 2 minutes

TORONTO – Dans la foulée de la remise de son rapport annuel, le premier depuis le transfert du Commissariat aux services en français sous son égide, l’ombudsman de l’Ontario a annoncé mardi vouloir recruter un commissaire dans le courant du mois de juillet.

« J’aurai une annonce à faire sous peu, peut-être le mois prochain », a indiqué Paul Dubé sans autre précision au niveau du calendrier. « Ça prend du temps de mettre toutes les motions en place, trouver un cabinet de recrutement, faire le contrat et trouver une personne créative, très branchée à la communauté, mais je suis très encouragé dans le processus jusqu’à date. »

Depuis la suppression effective du Commissariat aux services en français en mai dernier, les plaintes francophones sont reçues et traitées directement par l’ombudsman de l’Ontario qui fait face à « des défis, même pour un bureau aussi familiarisé que le nôtre avec les méandres de l’administration » et à des changements qui « nous ont donné l’occasion et le devoir d’aider plus d’Ontariens que jamais ».

« Des douzaines de plaintes traitées »

Dirigé par le commissaire intérimaire Jean-Gilles Pelletier, l’unité spécialisée des services en français a traité des « douzaines de plaintes » qui n’auraient souffert d’aucune différence de traitement, a affirmé M. Dubé. « Les plaintes sont traitées de façon très humaine. Nous encourageons nos employés à avoir autant de contacts que possible avec les plaignants, à retourner les appels et bâtir un lien. On vise le service avant tout et nous allons travailler très fort pour améliorer le service aux francophones. »

L’ombudsman de l’Ontario Paul Dubé. Crédit photo : Rudy Chabannes

Évoquant des gens très dévoués, passionnés pour promouvoir les droits linguistiques et la reconnaissance du fait français en Ontario, l’ombudsman s’est dit honoré de pouvoir continuer ce travail, reconnaissant toutefois des ajustements à apporter sur plan logistique et au niveau de la coordination de trois unités de coordination distinctes, dont celle des services en français. « Il y a des choses à régler mais quand vous combinez des équipes de grand talent, tout est possible. »

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !