Passer au contenu Passer au pied de page

À Welland, un centre communautaire et culturel pour briser l’isolement des aînés

Temps de lecture : 3 minutes

WELLAND – Patrimoine Canadien investit deux millions de dollars dans la construction d’un centre communautaire et culturel au cœur du futur site du Foyer Richelieu qui comprendra quatre points de service pour aînés. Objectif affiché : rompre l’isolement des personnes âgées en créant un environnement intergénérationnel et une programmation culturelle.

Pas question de faire de l’ombre aux autres organismes locaux affirme Sean Keays, le directeur général du Foyer Richelieu, qui hébergera cette nouvelle structure communautaire. « On va continuer à offrir les services aux aînés qu’on offrait déjà et on va inviter tous nos partenaires francophones à faire partie de ce centre », assure-t-il.

Si la région ne disposait pas encore de centre communautaire à proprement parlé, elle abrite en effet, déjà, des organisations qui œuvrent dans la santé, la culture ou encore l’immigration, des domaines traditionnellement dans le viseur de ce type de centre. Alors pourquoi investir 2 millions de dollars dans ce projet ?

« Notre défi est d’amener la culture et les services à des gens qui sont souvent invalides et pour qui il est difficile de sortir et donc d’accéder à l’offre existante », plaide le directeur général qui veut en profiter pour créer un lieu de vie multiculturel, intergénérationnel et sécuritaire qui prenne en compte les aspects liés à la démence.

L’idée est donc de briser l’isolement des aînés du foyer qui devraient ainsi voir, par exemple, débarquer des enfants des garderies alentour dans le cadre de programmes intergénérationnels. Le projet prévoit aussi un bistrot et des salles de réunion et de rassemblement.

L’annonce a été faite, ce jeudi, par le ministre fédéral Lametti. Capture d’écran ONFR+

« En soutenant un tel projet, nous prenons des mesures pour que les ainés et les personnes qui les soutiennent dans les communautés francophones en milieu minoritaire reçoivent toute la reconnaissance et le respect auxquels elles ont droit et pour qu’elles bénéficient d’occasion de se réunir et de s’épanouir », souligne David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada.

Parlant au nom de la ministre du Développement économique et des Langues officielles, le natif de Port Colborne s’est satisfait de financer un « un lieu de rassemblement pour les résidents, leurs proches et toute la communauté de la Région du Niagara ».

« Tous les francophones de la région pourront bénéficier de cet investissement majeur », ajoute Milan Plentai, le président du conseil d’administration du Foyer Richelieu Welland.

Louise Pitre, coprésidente honoraire de la campagne de financement du foyer Richelieu Welland, y voit un gain considérable pour les aînés francophones qui disposeront dans un même endroit d’activités en français ouvertes sur la communauté et de quatre points de services en santé.

Première pelletée de terre en avril 2022

Il faut en effet imaginer le futur ensemble de la rue Tanguay qui concentrera, outre ce centre communautaire, le foyer de soins de longue durée agrandi à 128 lits, un hospice de fin de vie de 10 lits, une maison Richelieu de 50 logements avec services de soutien et la résidence Richelieu avec ses 50 appartements. La résidence et l’hospice seront gérés indépendamment de la maison et du foyer.

À terme, 200 membres du personnel et autant de bénévoles travailleront dans ce carrefour de santé auprès des 238 résidents. La première pelletée de terre devrait intervenir en avril 2022, pour une ouverture programmée en avril 2024.

L’ensemble des points de service se situeront sur la rue Tanguay puisque dans le prolongement nord du foyer de soin de longue durée actuel. ONFR+ a pu se procurer les plans prémilitaires du futur édifice. Sur le premier visuel, on voit l’entrée principale, tandis que le deuxième visuel met en évidence l’espace dédié au centre communautaire et culturel au sein du futur complexe de soins.

Dessin préliminaire du futur complexe de soins. Source : Foyer Richelieu Welland
Plan du centre communautaire et culturel, en gras, à l’intérieur du complexe. Source : Foyer Richelieu Welland

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
+5