Passer au contenu Passer au pied de page

Ces chiffres inconnus ou inédits de la francophonie internationale

Temps de lecture : 3 minutes

Lancée en 1988 par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) – alors connue sous le nom de l’Agence de coopération culturelle et technique -, la Journée internationale de la Francophonie est l’occasion de rappeler quelques chiffres sur l’ampleur du français à travers le monde. ONFR+ vous dresse une liste non exhaustive de quelques réalités numériques.

300 millions de locuteurs francophones

L’OIF parle aujourd’hui de 300 millions de francophones dans le monde, d’après sa dernière étude de l’Observatoire de la langue française publiée en 2018. Ces données placent le français comme 5e langue mondiale la plus parlée derrière le mandarin, l’anglais, l’espagnol, et l’arabe. Parmi ces 300 millions de francophones, on compterait 235 millions de locuteurs quotidiens.

10,9 millions de francophones au Canada selon l’OIF

Toujours d’après l’OIF, le Canada se situe au 6e rang des pays les plus francophones au monde, derrière la France (66 millions de francophones), la République démocratique du Congo (42,5 millions), l’Algérie (13,8 millions), le Maroc (12,7 millions) et… l’Allemagne (12,2 millions).

Selon le recensement de 2016, 7 914 498 millions de personnes sont considérées comme francophones au Canada. Vérification faite, ces plus de 10 millions de locuteurs francophones au Canada dénombrés par l’OIF correspondent au nombre de personnes capables de « soutenir une conversation » dans la langue de Molière. Cette définition large explique les chiffres généreux pour l’Allemagne.

14,3 millions d’habitants à Kinshasa

Contrairement à la croyance populaire, Paris n’est pas la ville la plus francophone du monde. Depuis quelques années, c’est la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, qui détient le titre honorifique de ville la plus francophone du monde avec 14,3 millions d’habitants. La « Ville lumière » n’arrive qu’en seconde position avec un peu plus de 12 millions de résidents.

Du côté canadien, Montréal reste sans surprise la ville la plus francophone avec plus de la moitié des quatre millions de résidents de sa Région métropolitaine possédant le français comme langue maternelle.  

88 États et gouvernements

L’OIF compte présentement 88 États, dont 54 États membres, sept associés, et 27 observateurs. À noter que ces « États » ne sont pas forcément des pays. C’est le cas de la Louisiane aux États-Unis, mais aussi au Canada du Québec, du Nouveau-Brunswick… et de l’Ontario.

La secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo. Source : Facebook OIF

La province la plus peuplée du Canada a rejoint l’OIF en novembre 2016, avec un statut de membre observateur. Malgré des débuts prometteurs, l’enthousiasme est depuis quelque peu retombé, et le gouvernement provincial de Doug Ford n’a pas démontré un grand engouement à la place de l’Ontario au sein de l’institution.

81 millions de personnes apprennent le français comme langue étrangère

Dans son rapport de 2018, l’Observatoire de la langue française confirmait l’intérêt pour le français. Selon les données fournies par ce rapport, le nombre d’apprenants de français langue étrangère (FLE) est au moins égal à 51 millions de personnes et le nombre de ceux qui suivent un enseignement total ou partiel en français est d’au moins 81 millions.

Six locuteurs francophones sur dix vivent en Afrique

Au 21e siècle, l’Afrique est le continent francophone le plus peuplé. La République démocratique du Congo, le Maroc, et l’Algérie constituent les trois moteurs de la croissance démographique des francophones en Afrique. Selon les évaluations des démographes, plus de 700 millions de francophones dans 50 ans vivront en Afrique, soit 85  % de l’ensemble des francophones.

La langue officielle de 32 pays

Le français est la langue officielle dans 32 pays du monde, mais aussi dans beaucoup de régions, provinces ou territoires autonomes à travers le monde. Parmi les petites trouvailles, on apprend que le territoire autonome de Pondichéry en Inde possède le français comme l’une de ses langues officielles, tandis que la région du Val d’Aoste en Italie compte deux langues officielles : l’italien… et le français.

Source : Facebook OIF

0,2 % de Franco-Ontariens dans la francophonie mondiale

C’est ce que représenteraient effectivement les 622 340 Franco-Ontariens, selon la Définition inclusive de l’Ontario, le tout dans l’océan de la francophonie mondiale. Ce chiffre est à prendre toutefois avec réserve, puisque les Franco-Ontariens ne sont pas d’accord eux-mêmes sur la manière de décompter. Depuis deux ans, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) parle de 744 000 Franco-Ontariens, tandis que selon Statistique Canada, 566 965 personnes auraient le français comme langue maternelle dans la province.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
+2