Passer au contenu Passer au pied de page

Changement d’adresse « historique » pour une école d’Ottawa

Temps de lecture : 2 minutes

OTTAWA – Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) a obtenu un financement provincial de 5,7 millions de dollars afin d’acquérir le bâtiment Deschatelets qui hébergera l’École élémentaire catholique Au Cœur d’Ottawa.

Le futur ensemble, qui devrait ouvrir ses portes en cours d’année scolaire ou, au plus tard, en septembre 2021, aura une capacité de 250 élèves et sera doté de places en services de garde d’enfants.

« C’est un événement qu’on attendait depuis longtemps », n’a pas caché Johanne Lacombe, la présidente du CECCE. « On peut maintenant acquérir définitivement ce bâtiment. C’est l’aboutissement de trois ans d’effort et de concertation. »

Les plans, rendus publics en présence de Sam Oosterhoff, laissent apparaître une grande allée, une cour avant plus grande que celle dont disposent actuellement les élèves, et un édifice central classé au patrimoine bâti historique de la ville, qui inclura un gymnase, en lieu et place d’une chapelle.

« Notre gouvernement investit dans l’avenir de nos enfants et de toute la province en faisant l’acquisition d’un établissement scolaire qui offrira des places additionnelles en services de garde d’enfants en vue de répondre aux besoins croissants de nos communautés francophones catholiques », a déclaré l’adjoint parlementaire au ministre de l’Éducation.

À droite, l’emplacement de l’école au 175, rue Main à Ottawa. Gracieuseté CECCE

Le directeur de l’éducation, Réjean Sirois, a justifié l’acquisition de ce bâtiment, plutôt que la construction d’un édifice moderne, par le fait que les emplacements sont très rares dans le secteur et que la structure du bâtiment est en bon état.

« Une fois la rénovation terminée, ça va être une excellente école, ultramoderne, dans un décor féérique », a-t-il prédit.

Installée un peu plus haut sur la rue Main, l’école actuelle opère à pleine capacité et ne dispose pas de son propre gymnase. De son côté, l’édifice Deschatelets, construit en 1885 et propriété du groupe d’investisseurs Regional Group, se cherchait une nouvelle vocation depuis le départ des derniers religieux en 2016.

Un premier déblocage provincial la semaine dernière

Cette nouvelle intervient quelques jours après l’annonce du déblocage provincial de 10,5 millions de dollars pour construire une nouvelle école catholique à Orléans (Avalon-Ouest). C’est donc un deuxième projet du CECCE que le ministère de l’Éducation valide dans le cadre du Programme d’immobilisations prioritaires 2020-2021.

Le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) a lui aussi obtenu, la semaine dernière, un financement grâce à ce programme provincial : 10,8 millions pour construire une nouvelle école de 475 places de la maternelle à la 6e année, à Barrhaven Sud, à Ottawa.

La totalité des 30 bénéficiaires devrait être dévoilée en fin de semaine.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !