Passer au contenu Passer au pied de page

Résidence Saint-Louis à Orléans : après un employé, six aînés contaminés

Temps de lecture : 2 minutes

ORLÉANS – Deux jours après la confirmation qu’un de ses employés ait été contaminé au coronavirus, voilà que la Résidence Saint-Louis d’Orléans recense six cas de contamination au sein de ses résidents, confirme la santé publique d’Ottawa.

Jeudi, les autorités de la santé publique rapportaient toujours un seul cas de contamination au sein de l’établissement, situé sur les berges de la rivière des Outaouais.

Mais depuis cet événement, tous étaient dans l’attente des tests menés auprès de l’ensemble du personnel et des résidents. Vendredi en après-midi, les premiers résultats ont confirmé la contamination de six aînés.

La résidence Saint-Louis à Orléans. Gracieuseté

La résidence est dotée de 198 lits de soins de longue durée et on y dispense des soins dans les deux langues officielles.

Ni la Santé publique d’Ottawa, ni le groupe Bruyère qui gère la Résidence Saint-Louis, n’ont fourni de détails sur les nouveaux cas de contamination. Il n’est pas précisé si ces aînés contaminés ont été en contact avec l’employé, au cours des derniers jours.

Dans une déclaration publiée avant la diffusion des données de la Santé publique d’Ottawa, Bruyère dit prendre plusieurs mesures de précaution pour prévenir la transmission du virus.

« Nous prenons la température de chaque membre du personnel et des résidents deux fois par jour et soumettons notre personnel à des tests de dépistage des symptômes respiratoires. Ce dépistage inclura désormais des symptômes atypiques comme la perte de l’odorat et du goût. Nous allons également adapter le dépistage à l’entrée de la résidence afin que chaque personne qui y entre soit soumise à un dépistage des symptômes typiques et atypiques », indique-t-on.

Le communiqué évoque les travaux des chercheurs de l’Institut de recherche Bruyère. « Cette pandémie met en évidence des problèmes dans tout le système des soins de longue durée de la province », souligne néanmoins la déclaration de Bruyère.

Quelque 143 éclosions de COVID-19 ont actuellement cours dans des foyers de soins de longue durée. Au total, 60,7  % des décès liés à la COVID-19 enregistrés en Ontario depuis le début de la crise l’ont été dans des foyers de soins de longue durée. L’Ontario compte 463 décès de patients dans ces résidences, en hausse de 105 personnes en 24h.

À Ottawa, le Centre de soins de longue durée Montfort compte 69 cas de coronavirus, dont 11 décès. Le Manoir Carlingview a 76 cas et trois décès, le Manoir Laurier dénombre 53 cas et un décès, alors que la Résidence Madonna recense 51 cas et neuf décès.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
3+