Passer au contenu Passer au pied de page

COVID-19 : la propagation ralentit en Ontario

Temps de lecture : 2 minutes

Alors que l’Ontario franchit la barre des 20 000 cas confirmés de COVID-19 – environ 30 % des 67 702 cas au pays – les nouveaux cas en province sont à la baisse. L’Ontario a signalé 294 nouveaux cas confirmés, ce dimanche. Il s’agit du plus faible nombre de nouveaux cas de COVID-19 depuis le 31 mars.

▶ 294 cas et 35 décès de plus en Ontario
▶ 20 238 cas au total (67 702 au Canada)
▶ 1 634 décès en Ontario (4 693 au Canada)
▶ 961 personnes hospitalisées, 195 en soins intensifs
▶ 433 994 tests en Ontario, dont 14 816 en attente de résultats

En pourcentage, c’est l’augmentation la plus modeste depuis le début de la crise : 1,5 %. Le taux de guérison continue aussi sa montée pour atteindre 73 %. À la largeur du pays, seulement 47 % des cas sont maintenant guéris, selon le rapport quotidien de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam.

Les 35 décès de la veille sont aussi une diminution par rapport aux deux semaines précédentes.

Sources : Base de données du Système intégré d’information sur la santé publique, base de données du système de saisie rapide de données sur le coronavirus et Base de données d’Ottawa sur la COVID-19 .

Plus de 17 500 tests ont également été réalisés depuis la mise à jour de la veille, ce qui réduit le nombre de tests en attente à 14 816.

Bilan des foyers de soins de longue durée

Mais tout n’est pas rose. Les temps durs se poursuivent pour les foyers de soins de longue durée qui ont signalé deux nouvelles éclosions dans les dernières 24 heures, pour un total de 239 éclosions depuis le début de la crise.

En tout, il y a 2 885 cas confirmés dans les foyers de soins de longue durée, selon le résumé épidémiologique quotidien de Santé publique Ontario.

Les personnes âgées comptent pour la grande majorité des 1 634 décès en province. On y compte entre autres 1 146 décès chez les personnes âgées de plus de 80 ans et 411 décès chez les personnes âgées de 60 à 79 ans.

La grande majorité de ces décès, à savoir 1 235 d’entre eux, concernent des résidents en foyers de soins de longue durée.

L’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, n’a pas tenu de conférence de presse aujourd’hui. Elle s’est toutefois montrée particulièrement positive dans une déclaration écrite.

« Depuis que la pandémie s’est déclarée, nous avons fait beaucoup en peu de temps, et nos efforts ont manifestement limité sa propagation », affirme la docteure en chef. « Continuons à faire tout notre possible pour protéger les personnes les plus vulnérables. »

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
1+