Passer au contenu Passer au pied de page
L'Ontario entre officiellement dans la sixième vague

Le port du masque à nouveau vivement recommandé en Ontario

Temps de lecture : 1 minute

L’Ontario reviendra-t-il au port obligatoire du masque ? C’est la question que se posent les Ontariens depuis quelques jours suite à la recrudescence des cas de COVID-19 et surtout à la montée en flèche de l’admission des enfants dans les hôpitaux, lesquels commencent déjà à montrer des signes de surcharge allant pour certains jusqu’à annuler les opérations chirurgicales non urgentes ou transférer les enfants dans des hôpitaux pour adultes.

« Aujourd’hui, nous demandons aux gens de mettre les masques dans les lieux publics, surtout lorsqu’ils sont à côté d’enfants ou de gens vulnérables. Ce que nous demandons aujourd’hui aux Ontariens, c’est de sauver des enfants en se masquant. »

Après le premier ministre, Doug Ford hier, c’est au tour du médecin-hygiéniste en chef de la province, le Dr Kieran Moore, d’insister fortement sur le port du masque dans les lieux publics intérieurs, notamment dans les écoles et les garderies.

En effet, c’est ce lundi lors d’un point de presse relatif à la saison des virus respiratoires pédiatriques que le Dr Moore a exhorté les Ontariens à revenir aux masques.

Et pour cause, une vague de maladies respiratoires a fait en sorte que les admissions des enfants dans les hôpitaux ont fait un bond ces dernières semaines, et certains sont d’ores et déjà débordés.

La situation est telle que certains grands hôpitaux pour enfants de la province ont été contraints d’annuler des chirurgies non urgentes, et ce afin de rediriger leur personnel vers le service des urgences et celui des unités de soins intensifs.   

Certes, il ne s’agit là que d’une recommandation et non une obligation, mais le Dr Moore affirme que « s’il faut aller plus loin, le gouvernement n’hésitera pas à rendre le masque obligatoire », surtout que les semaines à venir sont synonymes de rassemblement à cause des fêtes de fin d’année.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !