Passer au contenu Passer au pied de page

Sept autres régions progressivement déconfinées ce vendredi

Temps de lecture : 2 minutes

TORONTO – Le gouvernement annonce que sept nouvelles régions entameront leur deuxième phase du déconfinement, à partir du 19 juin. La progression de la COVID-19 en Ontario continue de ralentir.

Les régions de Durham, d’Haldimand-Norfolk, de Halton, de Hamilton, de Lambton, du Niagara et de York s’ajouteront, ce vendredi, aux 24 régions qui ont déjà entamé la deuxième phase du déconfinement le 12 juin.

Sous réserve qu’elles suivent les recommandations en matière de santé et de sécurité au travail, plusieurs entreprises pourront reprendre progressivement leur activité.

« Les tendances en matière de santé publique s’améliorent de jour en jour à l’échelle de la province et j’ai bon espoir que toutes les régions de l’Ontario atteindront très bientôt la deuxième étape du déconfinement. Mais nous devons rester prudents pour éviter une nouvelle flambée ou une deuxième vague de pandémie », a commenté le premier ministre Doug Ford.

Toronto devra encore attendre

Car trois régions restent encore cantonnées à la première phase du déconfinement. Toronto, Peel et Windsor-Essex devront encore patienter au moins jusqu’au 26 juin pour voir les bars, restaurants, salons de coiffure, centres d’achat, musées ou terrains de camping publics et privés rouvrir graduellement leurs portes.

« Les nombres de cas à Windsor, Peel et Toronto sont malheureusement encore plus hauts qu’on le souhaiterait. On se rapproche, il faut être patient », a indiqué la ministre de la Santé, Christine Elliott, insistant sur l’importance de procéder prudemment.

La ministre de la Santé, Christine Elliott. Capture d’écran

Dans la région de Peel, la mairesse de Mississauga, Bonnie Crombie, s’est dite déçue, mais a soutenu la décision du gouvernement progressiste-conservateur, dans une déclaration publique.

« Considérant les progrès réalisés à Mississauga, j’avais espoir. Mais compte tenu des chiffres dans l’ensemble de notre région qui restent les seconds plus haut de la province, il est évident que nous avons encore du travail à faire », écrit l’élue.

La province indique qu’elle va continuer à surveiller les tendances pour déterminer quand ces trois régions seront prêtes à entamer la deuxième étape du déconfinement.

En attendant, le premier ministre Ford a invité les Ontariens qui y résident à éviter les voyages non essentiels dans les régions plus avancées en matière de déconfinement.

Un ralentissement qui se confirme

181 nouveaux cas positifs en Ontario
32 370 cas de COVID-19 au total
2 527 décès, 27 213 guérisons
419 hospitalisations, 104 personnes en soins intensifs
1 025 500 tests réalisés, 18 258 en attente de résultats

La progression de la COVID-19 en Ontario continue de montrer des signes de ralentissement encourageants, avec moins de 200 cas supplémentaires dans les dernières 24 heures et 84,1 % de personnes contaminées qui sont désormais guéries.

La province a dépassé une nouvelle fois sa cible quotidienne de tests réalisés avec 21 751 nouveaux dépistages. Dans les foyers de soins de longue durée, on compte encore 69 éclosions actives.

La pandémie a fait 2 527 victimes en Ontario, soit huit de plus que lors du dernier bilan de Santé publique Ontario.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !