Passer au contenu Passer au pied de page

Seulement 50 % des 20 000 tests disponibles sont effectués en Ontario

Temps de lecture : 2 minutes

TORONTO – L’Ontario peut maintenant faire près de 20 000 tests chaque jour. Mais la province n’en réalise que la moitié, depuis quelques jours, alors que la propagation semble se poursuivre. 400 nouveaux cas sont recensés en moins de 24 heures, en Ontario.

Seulement 8 170 tests ont été menés, dimanche, soit deux fois moins que la cible de 16 000 de la province. La capacité de l’Ontario est même plus élevée avec 20 000 tests.

Le premier ministre ontarien, Doug Ford, n’a pas caché son agacement à ce sujet, lors du point de presse de lundi.

« C’est difficile de faire les tests où ils devraient être faits. Comme premier ministre, mon travail c’est de pousser le système. Pousser, pousser… Je dois briser les silos », a-t-il lancé pour expliquer cette problématique.

Tests effectués dans la province (en bleu pâle) comparativement au nombre de cas. Crédit image : Santé publique de l’Ontario

Dimanche, le premier ministre a imploré les citoyens à aller se faire tester. Il leur a même demandé d’aller se faire tester même s’ils n’ont pas de symptômes.

Doug Ford a martelé que l’augmentation du nombre de tests effectués était primordiale. Il promet que la province va tester davantage, notamment là où il y a des apparences d’éclosion. « On a un plan solide », a-t-il renchéri.

Augmentation des cas, réouverture menacée

Le creux dans le nombre de cas qui était rapporté la semaine dernière a finalement été de courte durée : les cas ont depuis augmenté à nouveau. La ministre de la Santé, Christine Elliott, a soutenu que cela pouvait être attribuable aux célébrations de la fête des Mères, qui se sont déroulées il y a 14 jours.

Face à cette croissance des cas, la réouverture de l’économie pourrait être freinée.

« Si les cas continuent d’augmenter, nous allons peut-être devoir faire une pause dans le processus de réouverture pour analyser la situation », a soutenu Mme Elliott.

Ce nouveau portrait tout en nuances explique pourquoi la province n’a pas augmenté à dix le nombre de personnes pouvant se rassembler à deux mètres de distance. Le seuil est toujours à un maximum de cinq personnes.

Justin Trudeau souhaite 10 jours de congés de maladie payés

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a évoqué son désir de voir son gouvernement s’entendre avec les provinces pour que les travailleurs puissent profiter de 10 jours de congés de maladie payés, prochainement.

Un souhait qui vise à permettre aux Canadiens de pouvoir demeurer à la maison dans l’éventualité où ils développeraient des symptômes associés à la COVID-19. Sinon, certains pourraient « cacher leurs symptômes » craignant une perte de revenus, a-t-il soutenu.

Mais ce projet est loin d’être simple à mettre en oeuvre, alors que les provinces doivent s’entendre et qu’il faut déterminer si ce sont les entreprises ou les gouvernements qui payeront pour cette nouvelle mesure.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
1+