#Ontario

De nouvelles mesures pour le 1er janvier

TORONTO – Avec la venue de la nouvelle année, viennent également de nouvelles mesures entrant en vigueur le 1er janvier 2018 pour tous les Ontariens. #ONfr en recense quelques-unes. Tour d’horizon.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE
jmorissette@tfo.org | @JFMorissette72

Le salaire minimum

À moins de six mois du prochain scrutin provincial, le salaire minimum passera à 14 dollars de l’heure. Cette mesure demandée depuis longtemps par des groupes de pression spécialisés en justice sociale, touchera jusqu’à 1,6 million d’Ontariens. Le gouvernement martèle depuis des mois qu’il n’est pas juste pour une personne de travailler à temps plein, mais de vivre en dessous du seuil de la pauvreté. On indique également que cela devrait permettre de stimuler l’économie. Toutefois, la mesure reste controversée. Le Bureau de la responsabilité financière (BRF) de l’Ontario estime que près de 50 000 personnes perdront leur emploi après cette hausse. Avant la hausse, le salaire minimum se situait à 11,60 dollars de l’heure.

 

L’assurance médicament pour les moins de 25 ans

Annoncé lors du dernier budget, le programme d’Assurance-santé Plus permettra d’offrir gratuitement les médicaments d’ordonnance à toute personne de 24 ans et moins. La mesure se chiffre à 465 millions de dollars, selon les estimations gouvernementales. Elle permettra d’élargir la couverture déjà offerte en Ontario aux résidents de 65 ans et plus, aux personnes à faible revenu et aux résidents de foyers de soins de longue durée.

Les logements prioritaires

À compter du 1er janvier 2018, les survivants de la traite des personnes pourront bénéficier d’un accès prioritaire aux logements sociaux à loyer indexé sur le revenu. Cet accès prioritaire est déjà offert aux victimes de violence familiale. La mesure permettra à ces victimes d’avoir accès à une subvention, appelée prestation de logement transférable, qui aidera à payer les coûts du logement.

 

Marché du carbone

Avec la nouvelle année, l’Ontario se joindra officiellement au marché du carbone avec le Québec et la Californie. Grâce à cela, les trois gouvernements pourront faire des enchères conjointes de droits d’émission de gaz à effet de serre. Les trois juridictions ont également annoncé vouloir harmoniser leurs réglementations et leurs déclarations en matière d’environnement.

Crédit image: WIkicommons

Les congés en cas de violence familiale ou sexuelle

En plus d’augmenter le salaire minimum à 14 dollars de l’heure, le gouvernement ontarien a adopté plusieurs mesures pour réformer le Code du travail. Parmi les mesures annoncées, il sera désormais permis de prendre congé de son travail avec protection de l’emploi, si l’employé ou son enfant subit de la violence familiale ou sexuelle, ou la menace d’une telle violence. L’employé aura le droit de prendre jusqu’à 17 semaines de congé.

 

 


Pour en savoir plus

Ces nouvelles mesures entrées en vigueur le 1er janvier

Nouvelle année, nouvelles lois en Ontario

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
1+

Jean-François Morissette
Jean-François Morissette
jmorissette@tfo.org @jfmorissette72

Jean-François Morissette est un diplômé des programmes de sciences politiques et de journalisme de l’Université Laval, à Québec. Il a évolué au sein de plusieurs médias, dont le journal provincial L’Étoile, qui couvre les dossiers de la communauté francophone du Nouveau-Brunswick. Il a aussi collaboré avec Le Journal de Québec et la Quête. Il couvre le parlement ontarien pour #ONfr.