Passer au contenu Passer au pied de page

« Donner sa langue au chat », le docu-série qui explore les réalités de la francophonie minoritaire

Temps de lecture : 3 minutes

OTTAWA – L’organisme Le Réveil et le youtubeur AppelezmoiPhil, alias Phil Rivière, ont lancé un nouveau docu-série dénommé « Donner sa langue au Chat ». Le documentaire vise à revenir sur le combat, l’expérience et les réalités des francophones vivant hors Québec. Grâce à ce projet, les auteurs souhaitent outiller les jeunes pour la défense et la pérennisation de la langue française en milieu minoritaire.

Premier investissement de l’organisme auprès d’un créateur de contenu, ce docu-série paraîtra en quatre chapitres sur deux ans.

« Depuis les débuts du Réveil, on invite des animateurs talentueux dans nos projets afin de divertir et rassembler la jeunesse autour d’un contenu qui met en valeur les arts et la culture francophone. C’est un privilège de pouvoir maintenant suivre, à notre tour, le rêve d’un créateur passionné, dans le but de lui permettre d’aller plus haut et viser plus loin avec son contenu », a déclaré William Burton, directeur général et producteur exécutif du Réveil, en conférence de presse ce lundi.

Prévu pour le 11 décembre, le premier épisode va se focaliser sur les combats qu’ont dû mener les francophones de partout au Canada, à commencer par la déportation des Acadiens en 1755.

William Burton, directeur général et producteur exécutif du Réveil. Crédit image : Rudy Chabannes

Règlement 17, Louis Riel, lutte pour la survie de l’hôpital Montfort, coupes de 2018 en Ontario, services scolaires déficients ou encore menace qui pèse sur les services en français d’un bout à l’autre du pays… Tous les sujets pressants au sein des communautés francophones en milieu minoritaire y seront abordés.

 « Avec ce docu-série, je veux prouver à Denise Bombardier et à tous ceux qui doutent de nous que non, les Franco-Canadiens hors Québec ne sont pas une gang de “mourants”. On est vivant, on est fort et on a un avenir devant nous. Bien sûr, on ne peut plus le dénier, il va falloir faire un bout de chemin pour s’y rendre », ajoute AppelezMoiPhil.

Selon William Burton, ce docu-série servira de base « pour une meilleure compréhension de la francophonie en Ontario. Elle permettra également aux jeunes de découvrir les réalités derrière les combats des autres communautés francophones hors Québec du Canada. »

Le fruit d’une collaboration

Dans le cadre de la conception de ce docu-série, Le Réveil a dû s’allier à plusieurs partenaires communautaires pour aider à la réalisation.

L’organisme a mis sur pied un comité consultatif qui devait s’assurer de la véracité des informations qui seraient présentées dans le documentaire. Ce comité a eu aussi pour mandat d’assurer la promotion du projet à l’intérieur du réseau provincial de tous ces membres.

Phil Rivière, youtubeur franco-ontarien. Crédit image : Lexine Photographie

Félix St-Denis, la journaliste et fondatrice du journal Boréal, Mona Rochon mais aussi le compositeur Brian St-Pierre se sont joints à ce comité et à l’équipe de production pour concrétiser la vision de Phil Rivière et de William Burton.

« On peut dire que je suis passé d’un niveau semi-professionnel à un niveau professionnel, avec cette série-là, et c’est grâce au Réveil », s’est réjoui Phil Rivière.

La nécessité d’un plus grand investissement

Pour Le Réveil, même si le premier chapitre de ce docu-écrie est a déjà été produit, il est nécessaire de rechercher des fonds et des partenaires pour aider à la réalisation des trois épisodes restants.  

« Étant une entreprise sociale, Le Réveil est fier d’avoir financé le premier chapitre de la série et continuera d’investir dans cette série. Nous ferons prochainement un appel aux partenaires et commanditaires pour appuyer le restant des chapitres en présentiel, qui comptera des déplacements et autres ressources de production importantes. Nous espérons pouvoir collaborer avec les organismes historiques, culturels et politiques de chacune des régions que l’on planifie de visiter dans la série », indique Willian Burton.

Phil Rivière et l’équipe du Réveil. Crédit : Lexine Photographie

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !