Passer au contenu Passer au pied de page

Favoriser l’achat ontarien avec « Ontario Made »

Temps de lecture : 2 minutes

WOODBRIGE – Le premier ministre Doug Ford a annoncé le programme « Ontario Made » visant à favoriser l’achat local via un site internet… seulement disponible en anglais. Le logo représentant l’initiative a été toutefois dévoilé par la suite, en ligne, en français, via la bannière « Fabriqué en Ontario ».

C’est grâce à ce logo que les Ontariens vont pouvoir identifier si leurs produits viennent de la province ou non.

Le bureau du ministre du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce, Vic Fedeli, a indiqué à ONFR+ que la Canadian Manufacturers & Exporters (CME), l’entreprise qui produit le logo, allait aussi le faire de manière bilingue.

Il est à noter que le site officiel de la CME n’est pas disponible en français. La CME n’avait pas répondu aux questions de ONFR+ une fois l’article en ligne.

Source : Gouvernement de l’Ontario

Sur le site anglophone de « Fabriqué en Ontario », il est indiqué qu’un « logo de marque numérique peut être utilisé sur vos produits dans le cadre de votre commercialisation et distribution et promouvra fièrement vos produits à travers nos différents canaux et nos partenaires ».

Il n’est pas spécifié si les entreprises désirant utiliser le logo pourront décider de leur langue de préférence. Accompagné de M. Fedeli, le premier ministre Ford a annoncé que ce programme coûterait 500 000 $.

« Ce programme va permettre aux gens d’utiliser leur pouvoir d’achat pour supporter directement nos manufactures locales », a affirmé M. Fedeli.
« Ce logo va être un moyen plus facile pour les consommateurs d’identifier des produits faits en Ontario », a-t-il ajouté.

Baisse du taux de chômage en juin

Doug Ford en a fait l’annonce à Woodbridge, dans le cadre d’une tournée des entreprises durant laquelle il est allé remercier les travailleurs pour leur travail durant la pandémie. Il a qualifié l’initiative lancée vendredi de « critique ».

« En tant que province de 14 millions de consommateurs, changer nos habitudes de consommation, même si ça représente seulement 10 % de nos habitudes, ça voudrait dire des milliards de dollars en retombée ici en Ontario », a dit le chef progressiste-conservateur.

Ce dernier s’est aussi réjoui des chiffres de l’emploi dans la province, alors que 377 900 emplois ont été créés le mois dernier en Ontario. Le taux de chômage a aussi baissé de 1,4 % alors qu’il est à 12,2 %.

« Ces chiffres sont de bons signes, mais on a toujours un long chemin à faire. Ma promesse pour vous est que je ne m’arrêterai pas tant que chaque Ontarien et travailleur sera retombé sur ses pieds », a dit M. Ford.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
3+