Passer au contenu Passer au pied de page

Guide Michelin : un sommelier franco-torontois étoilé

Temps de lecture : 3 minutes

TORONTO – Treize , c’est le nombre d’établissements culinaires qui ont été couronnés par le fameux Guide Michelin pour sa première exploration à Toronto et au Canada. Parmi les heureux lauréats, il y a un Franco-Torontois, Christopher Sealy, sommelier de profession.

« Tout le monde passe un bon moment à l’Alo bien-aimé du chef Patrick Kriss. Vous pouvez le ressentir au bar animé, où les clients sans rendez-vous sont traités comme des VIP par des serveurs sympathiques. Baignant dans la lumière de la cuisine ouverte, la salle à manger confortable voit tout autant d’excitation, et la talentueuse équipe de boissons propose des suggestions parfaites de la carte des vins bien choisie. »

Voilà, en partie, ce que l’on peut lire désormais sur le site du Guide Michelin à propos du restaurant torontois, Alo. Et pour cause, l’établissement gastronomique vient de décrocher une étoile Michelin pour le prix du meilleur sommelier de l’année lors de la cérémonie qui s’est déroulée à Evergreen Brick Works mardi soir à Toronto. Le sommelier en question n’est autre que le Franco-Ontarien, Christopher Sealy.

Photo de groupe des lauréats du Guide Michelin 2022. Source : compte YouTuble du Guide Michelincompte YouTuble du Guide Michelin

Il ne s’y attendait pas du tout

Quoi de plus naturel pour un sommelier que de monter en scène pour recevoir son prix avec une bouteille de vin blanc à la main ! En effet, lorsque le directeur international des Guides Michelin, Gwendal Poullennec qui s’est déplacé en personne pour l’occasion a annoncé le nom du vainqueur, c’est un Christopher tout sourire, bob vissé sur la tête et bouteille et verre de vin à la main qui s’est présenté, à la fois surpris et ému.

« Je suis désolé, mais je ne m’attendais pas à ça. Merci beaucoup », a-t-il balbutié en français.

Un restaurant torontois rafle deux étoiles

En tout, ce sont 12 établissements qui se sont vus décerner l’étoile la plus convoitée de la scène culinaire mondiale.

Toutefois, le grand gagnant de la soirée fut le chef Masaki Saito et son restaurant éponyme ayant pignon sur rue dans le quartier Yorkville à la Ville reine. L’établissement est, dorénavant, le seul en Ontario et au Canada à arborer deux étoiles Michelin sur son tablier.

Le chef Masaki Saito arborant ses deux étoiles. Source : compte YouTuble du Guide Michelin

Voilà qui risque d’allonger la liste d’attente des réservations, et ce malgré un prix moyen des repas qui oscille actuellement autour de 700 dollars par personne. 

Il est à noter que sur les 13 primés, 40 % sont spécialisés dans la gastronomie japonaise. 

L’arrivée du guide Michelin appréciée

L’irruption du guide Michelin dans le paysage culinaire de la Ville reine est loin d’être passée inaperçue par les restaurateurs, étoilés ou pas. Plus que cela, il est salué par les acteurs du secteur, à l’image de Pascal Geffroy, propriétaire du bistrot Batifole dans l’Est torontois.

« L’arrivée du Guide Michelin vient combler un manque en matière de notation des restaurants. Jusqu’ici, les clients allaient sur Google et sélectionnaient leur restaurant en fonction de notes et de commentaires aléatoires. Maintenant, les gens vont prendre la référence du Michelin. Il y avait un vide total en Ontario, mais aussi dans tout le Canada », exalte celui-ci.

Pascal Geffroy, propriétaire du bistrot Batifole, dans l’Est de la ville. Archives ONFR+

Le restaurateur estime que le client à tout à y gagner. Il ne croit pas que ces récompenses pousseront les vainqueurs à augmenter leur prix mais les inciteront par contre à garder un standard élevé dans la qualité. « Une étoile c’est la récompense de ce que tu es en train de faire, avec tes prix actuels, donc j’espère que les prix ne vont pas augmenter » dans ces établissements.

« Ça va les encourager en revanche à être constant dans la qualité des produits et des services, car l’étoile est acquise pour la première année, mais la suivante on peut la perdre », prévient-il.  

C’est pour cette raison qu’il est de coutume de dire dans le jargon gastronomique qu’il est plus difficile de préserver l’étoile Michelin que de la gagner.

Liste exhaustive des établissements étoilés

  • Sushi Masaki Saito (deux étoiles)
  • Alobar Yorkville (une étoile)
  • Don Alfonso (une étoile)
  • Aburi Hana (une étoile)
  • Alo (une étoile)
  • Frilu (une étoile)
  • Kaiseki Yu-zen Hashimoto (une étoile)
  • Enigma Yorkville (une étoile)
  • Edulis (une étoile)
  • Quetzal (une étoile)
  • Yukashi (une étoile)
  • Shoushin (une étoile)
  • Osteria Guilia (une étoile)

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !