Passer au contenu Passer au pied de page
Lancez la vidéo au sujet de l'explication du déroulement du vote le 7 juin prochain en Ontario.

Électeurs ontariens : voici à quoi vous devez vous attendre pour voter

Temps de lecture : 4 minutes

Après une campagne de 28 jours, l’heure est venue pour les 10,7 millions d’Ontariens éligibles de se rendre aux urnes afin de voter pour ceux qu’ils souhaitent voir les représenter à Queen’s Park. Si le vote par anticipation s’est terminé le 28 mai, il est désormais possible pour le reste des électeurs de se rendre toute la journée dans les bureaux de vote des circonscriptions de la région. Pour ceux qui auraient besoin d’éclairage, voici un guide pour savoir ce qui vous attend lorsque vous irez vous prononcer aux urnes aujourd’hui.

Qui peut voter ?

Le vote aux 43e élections générales provinciales est possible pour tous les citoyens canadiens de 18 ans et plus résidant dans la province. Les personnes inscrites sur la liste des électeurs avaient jusqu’au 23 mai pour actualiser leurs coordonnées sur le site inscriptionenligne.elections.on.ca, même s’il est aussi possible de le faire en personne directement au bureau de vote. Des cartes d’information de l’électeur ont également étés acheminées depuis le 13 mai par la poste.

Et pour les personnes qui ne l’ont pas reçue ? Il suffit de se rendre au bureau de vote muni d’une pièce d’identité sur laquelle figurent nom de famille et adresse personnelle actuelle, tel que le permis de conduire de la province par exemple. Inutile de ramener un stylo ou un crayon, le nécessaire sera fourni sur place par l’équipe de bureau.

À noter, il n’est pas nécessaire de présenter une pièce d’identité avec photo selon Élections Ontario et même si vous en présentez une, votre apparence ne doit pas nécessairement correspondre à la photo. Les informations telles que le sexe ou l’expression de genre ne sont pas non plus requises pour l’identification, selon le site d’Élections Ontario.

Questions de langue

Pour les personnes qui ne parlent pas anglais ou français, il est possible de venir accompagné d’une personne à titre d’interprète qui pourra aider à montrer sa pièce d’identité et obtenir son bulletin de vote. Celle-ci devra prêter serment avant de passer au vote.

Interrogé par ONFR+, Élections Ontario indique, dans une déclaration en anglais, vouloir augmenter le nombre de ses employés parlant le français jusqu’à 55 000 (personnel bilingue) et garantir d’offrir des informations sur le processus de vote dans les deux langues dans l’ensemble de ses communications tout en voulant atteindre davantage de populations non francophones.

L’organisme qui détient une politique sur les services en français, assure aussi que ses 124 officiers reviendront travailler « avec une compréhension claire de leur responsabilité de fournir des services en français dans 26 régions désignées francophones, ce qui touche 81 circonscriptions, pendant cette élection ».

Il promet aussi d’avoir au moins un employé francophone dans chacun des bureaux de vote des 26 régions désignées et invite la population à contacter son siège au 1-888-ONT-VOTE si ce n’est pas le cas sur le terrain demain.

Comment savoir où voter  ?

Il suffit de consulter sa carte d’électeur, l’application Élections Ontario ou encore le site d’Élections Ontario. Il est possible de voter dès 9h, et ce jusqu’à 21h (heure de l’Est) dans le bureau de circonscription qui vous a été attribué. Il n’est pas permis de voter ailleurs que le bureau local.

Fait à prendre en considération, le nombre de bureaux de vote a diminué depuis les dernières élections provinciales. Une suppression de 751 bureaux qui veut dire que les files d’attente pourraient être longues. Ce fut le cas lors des dernières élections fédérales de septembre dernier, notamment dans la circonscription du centre-ville de Toronto, Spadina-Fort York.

Une situation qui risque de se reproduire aujourd’hui et qui explique, entre autres, l’augmentation du nombre de jours permis pour le vote par anticipation qui est passé de cinq à dix soit le double comparativement aux dernières élections provinciales de 2018.

Pour ceux qui travaillent, il est utile de savoir que tous les employeurs sont tenus par la Loi de vous accorder jusqu’à 3 h rémunérées pour vous rendre dans un bureau afin d’exercer votre droit de vote durant vos heures de travail.

Des règles à respecter

En ce qui concerne les mesures en lien avec la COVID-19, le port du masque n’est pas obligatoire dans les bureaux de vote, mais la distanciation physique sera requise dans la file de votes. Par ailleurs, aucun employé n’est censé vous demander votre statut vaccinal.

Vous remarquerez possiblement que les employés d’Élections Ontario le porteront, pratiqueront la distanciation physique, distribueront du désinfectant pour les mains et auront mis en place des écrans en plexiglas.

À savoir aussi, il n’est pas permis de prendre des photos à l’intérieur du bureau de vote, ce qui revient aussi à dire que les selfies avec votre bulletin sont strictement interdits. Pour les contrevenants, il s’agit d’une violation de la Loi électorale du Canada et ceux-ci risquent donc une amende voire même une peine de prison.

Que faire en cas de suspicion de fraude  ?

Les bulletins de vote étant strictement confidentiels, il n’est pas permis de jeter de coup d’œil sur ceux d’une autre personne. Vous pouvez voter tant et aussi longtemps que vous êtes dans la file même s’il est 21 h passé.

Des représentants des partis en lice peuvent se retrouver dans la salle, mais ceux-ci ne peuvent pas interférer dans le processus de vote ou faire une quelconque publicité pour leur parti. Ceci s’applique également au personnel d’Élections Ontario. Si vous constatez des affiches ou des prospectus dans le bâtiment et même le stationnement, sachez que ceci n’est pas non plus permis bien qu’il existe des exceptions pour les universités par exemple.

Vous pourrez, en cas de suspicion de fraude, reporter l’incident au superviseur du bureau de vote, qui se trouve sur place et vous invitera à remplir un formulaire dédié et une manière d’assurer un suivi.

Une abstention comme en 2018 ?

En rappel, lors des dernières élections provinciales de 2018, seuls 56,67 % des Ontariens admissibles avaient exprimé leur droit de vote. Des experts avancent que l’abstention devrait atteindre des niveaux records cette année.

Selon Élections Ontario, les données préliminaires indiquent que près de 10 % des électeurs admissibles se sont exprimés par le vote par anticipation. En 2018, ce chiffre concernait 6,8 % des électeurs inscrits.

POUR EN SAVOIR PLUS:

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !