Passer au contenu Passer au pied de page

La ferme avicole Laviolette remporte le prix du commerce Ontario-Québec

Temps de lecture : 3 minutes

TROIS RIVIÈRES – La ferme franco-ontarienne basée à St-Isidore a gagné le prix du commerce Ontario-Québec au côté de l’entreprise québécoise Humance, ce mardi, à Trois-Rivières, au Québec. Le prix du commerce Ontario-Québec en francophonie est une initiative de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et de la Fédération des gens d’affaires francophones de l’Ontario (FGA). La ferme avicole Laviolette a reçu un chèque 10 000 $.

Avec ce prix, la ferme avicole Laviolette est reconnue comme une entreprise qui s’est démarquée en matière d’exportation vers le Québec, le tout en ayant la francophonie au cœur des échanges.

L’exploitation de l’Est ontarien a vu le jour en 1977 à St-Isidore dans la région de Prescott-Russell. Une véritable histoire de famille que Marcel Laviolette perpétue dans sa langue maternelle : le français.

Le prix du commerce Ontario-Québec reconnaît également la qualité des œufs mise sur le marché par la ferme familiale. L’entreprise qui se place dans le marché de la restauration, de la vente et de la distribution s’est imposée en Ontario et dans le Sud du Québec avec ses 47 000 poules pondeuses.

« Le français a toujours été la langue première à la ferme Laviolette. Tous leurs employés sont bilingues, autant dans la production, que du côté vente et distribution. Les vendeurs, livreurs et préposés au service à la clientèle peuvent servir les clients en français ou en anglais des deux côtés de la frontière, en Ontario et au Québec », soulignent par communiqué la FCCQ et la FGA.

La ferme avicole Laviolette à St-Isidore dans l’Est ontarien est une entreprise franco-ontarienne et familiale. Gracieuseté

Le français au cœur de la stratégie d’affaires

« La ferme Laviolette offre des services bilingues », s’est félicité Kevin Laviolette, fils de Marcel Laviolette, à Trois-Rivières, au moment de recevoir ce prix. « En tant que troisième génération, nous voulons nous démarquer et continuer notre croissance annuelle. Nous sommes privilégiés de travailler en français et de vendre nos produits dans notre langue maternelle. »

Vic Fedeli, ministre du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce de l’Ontario, a félicité le lauréat pour son dévouement et son travail et s’est déclaré « fier d’appuyer les entreprises francophones comme la ferme avicole Laviolette ».

Caroline Mulroney, ministre des Affaires francophones, a elle aussi félicité l’exploitation familiale : « Il s’agit d’une reconnaissance bien méritée pour cette entreprise franco-ontarienne qui, en plus de développer des produits de qualité, dessert une clientèle ontarienne et québécoise avec un personnel 100 % bilingue. Cela témoigne de la qualité de l’entrepreneuriat franco-ontarien et de son rôle de moteur de croissance pour la francophonie. »

Kévin Laviolette, producteur d’œufs pour la ferme avicole Laviolette à St-Isidore. Capture d’écran

C’est la deuxième fois que ce prix est remis et c’est aussi la deuxième fois qu’il récompense une entreprise de l’Est ontarien, après Kyan Cuisine d’Embrun en 2021.

Selon Jean-François Roberge, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne du Québec, « les francophones sont des créateurs de richesse collective. Leur contribution à la société et à l’économie est majeure, et constitue une véritable francophonie économique. »

Cet article a été modifié le 15 novembre à 15h33.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !