#Francophonie, #Ontario

Première manifestation le 1er décembre pour le mouvement «Résistance»

Le président de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario, Carol Jolin. Archives #ONfr

Les premières manifestations contre les compressions francophones en Ontario se dérouleront le samedi 1er décembre, devant les bureaux de différents députés.

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @sebpierroz

«Le samedi 1er décembre de 13h à 15h, c’est le temps de mobiliser. Faisons entendre nos voix pour que le gouvernement annule sa décision d’abolir le Commissariat aux services en français et l’Université de l’Ontario français», a écrit le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), Carol Jolin, mercredi en début d’après-midi.

Les courriels étaient destinés aux citoyens inscrits sur la liste de diffusion de l’organisme porte-parole des Franco-Ontariens.

C’est la raison pour laquelle le Front de préservation de l’identité franco-ontarienne (FPIFO) a décidé à la dernière minute, ce mercredi, de repousser sa manifestation… au 1er décembre.

La première manifestation initiale était prévue ce vendredi, à Ottawa, et avait déjà généré plus d’une centaine de promesses de participation.

Depuis quelques jours, la résistance s’organise parmi les acteurs importants de la communauté franco-ontarienne.

Une première réunion à huis clos avait été tenue dimanche dernier. Le lendemain, une rencontre regroupant les ACFO locales avait permis de peaufiner un peu plus la stratégie.

Les détails plus définitifs des différentes manifestations devant les bureaux de circonscriptions des députés devraient être connus plus largement, ce jeudi.

L’AFO a convoqué la presse à 11h dans ses bureaux, rue Donald, à Ottawa, pour partager sa «stratégie de résistance».

Ironie de l’histoire, la conférence se déroulera une semaine, quasiment heure pour heure, après les annonces de compressions dans les services en français, présentées dans l’énoncé économique du gouvernement progressiste-conservateur de Doug Ford.

 

 

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
15+

Sébastien Pierroz
Sébastien Pierroz
spierroz@tfo.org @sebpierroz

Natif d’Annecy dans les Alpes françaises, Sébastien Pierroz obtient une maîtrise d’histoire de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne en 2007. Après avoir travaillé pour Le Reflet dans l’Est ontarien, puis L’Express d’Ottawa, Sébastien rejoint l’équipe d’#ONfr au Groupe Média TFO en janvier 2015.