#Francophonie, #Ontario

L’animateur Marc Charbonneau s’éteint

Le directeur général de la station FM 92.1, Marc Charbonneau. Archives #ONfr

CASSELMAN – Il était l’une des voix radiophoniques les plus connues dans l’Ontario français. Le directeur général de la station FM 92.1, dans l’Est ontarien, Marc Charbonneau, a rendu l’âme le 4 août dernier, apprend-t-on quelques jours plus tard.

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @sebpierroz

La famille avait préféré attendre avant de faire l’annonce de son décès. M. Charbonneau avait 61 ans.

«C’est avec une énorme tristesse que nous vous annonçons le décès de notre capitaine, notre mentor, notre ami. Marc Charbonneau nous a quitté après une courageuse bataille contre le cancer», ont annoncé ses deux collègues Jérémy Aubin et Mathieu Manning dans un message sur le Facebook de FM 92.1 Est ontarien, publié mardi 14 août. «Marc était un homme d’exception. Toujours positif, toujours souriant, il nous aidait à voir la vie du bon côté et à surmonter les obstacles ensemble, en équipe.»

Même tristesse ce matin du côté de l’Alliance des radios communautaires du Canada (ARC du Canada). Son directeur général, François Coté, connaissait bien M. Charbonneau puisque FM 92.1 est membre de l’organisme. «Marc était assez privé. Peu de gens savaient qu’il était malade. Beaucoup de gens sont pris par surprise ce matin.»

Et de poursuivre. «C’était une personne dévouée, avec une voix magique qui ne comptait pas son temps.»

M. Charbonneau avait débuté sa carrière pour la radio CFML, à Cornwall. Commence alors un parcours professionnel qui le mène des deux côtés de la rivière des Outaouais, notamment pour la station CIMF-FM à Gatineau, plus connue sous le nom de Rouge 94,9, mais aussi pour la Presse canadienne et Radio-Canada.

 

15 ans à la tête de la station

C’est en 2003 qu’il démarre l’aventure à CHOD-FM, alors basé à Cornwall, et qui deviendra plus tard FM 92.1. Le gouffre financier laissé par l’ancienne direction est alors de 175 000 $. Confrontée à trois situations de faillite au cours de son existence, la station a été gérée plusieurs fois par M. Charbonneau, seul. «Le 92.1 a grandi dans les années où Marc était là», analyse M. Coté.

Force est d’admettre que 15 ans plus tard, la barre financière a été redressée, même si la station reste tributaire des publicités du gouvernement fédéral en baisse. Incluant M. Charbonneau, quatre employés étaient encore présents récemment.

Marc Charbonneau au micro du 92,1, ici lors d’un reportage de #ONfr en mars 2018. Archives #ONfr

Le budget annuel de la station est de 215 000 $ par année.

Installée d’abord dans un local de l’École secondaire publique L’Héritage à Cornwall, la radio a déménagé il y a deux ans à Casselman. La station fait partie des six radios communautaires francophones présentes en Ontario.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
4+

Sébastien Pierroz
Sébastien Pierroz
spierroz@tfo.org @sebpierroz

Natif d’Annecy dans les Alpes françaises, Sébastien Pierroz obtient une maîtrise d’histoire de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne en 2007. Après avoir travaillé pour Le Reflet dans l’Est ontarien, puis L’Express d’Ottawa, Sébastien rejoint l’équipe d’#ONfr au Groupe Média TFO en janvier 2015.