Passer au contenu Passer au pied de page

Le Franco-Ontarien Anthony Rota élu président de la Chambre

Temps de lecture : 3 minutes

OTTAWA – Pour cette première journée parlementaire depuis les élections du 21 octobre, les députés fédéraux étaient appelés à élire la personne qui occupera la présidence de la Chambre des communes. Et c’est finalement le libéral, Anthony Rota, qui a obtenu les faveurs du suffrage.

Le Franco-Ontarien, Anthony Rota, député de Nipissing-Timiskaming succède à Geoff Regan.

Après avoir été accompagné « de force », comme le veut la tradition, par le premier ministre Justin Trudeau et le chef de l’opposition officielle, Andrew Scheer, M. Rota s’est adressé aux élus en parlant du « plus grand honneur » de sa carrière politique ».

« Merci pour l’honneur que vous me faites », a-t-il conclu devant les députés.

Comme le veut la tradition, le premier ministre Justin Trudeau et le chef de l’opposition officielle, Andrew Scheer ont forcé Anthony Rota ont conduit de force Anthony Rota jusqu’au siège de président de la Chambre. Source : Twitter Justin Trudeau

Dans une déclaration écrite, le premier ministre Justin Trudeau a salué cette élection.

« Notre collègue, Anthony Rota, est largement reconnu et respecté en tant que parlementaire chevronné. Le résultat du scrutin d’aujourd’hui démontre clairement que les députés ont confiance en sa capacité de régir la Chambre des communes de façon juste et impartiale. »

Ancien conseiller municipal de North Bay

Élu pour la première fois à la Chambre des communes en 2004, M. Rota a gagné à cinq reprises, sous les couleurs libérales, la circonscription de Nipissing-Timiskaming. Il avait toutefois été battu en 2011 par le conservateur Jay Aspin, avant de regagner son siège quatre ans plus tard.

Avant son élection à la Chambre des communes, M. Rota a travaillé pour le Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches à titre de directeur régional pour l’Ontario, ainsi que dans le domaine du transfert international des technologies. Il a notamment été entrepreneur dans le secteur des finances et de l’immobilier, époque à laquelle il a occupé les fonctions de président de la North Bay and District Chamber of Commerce.

Il a ensuite été élu au conseil municipal de la Ville de North Bay, où il a occupé le poste de président de la planification et du développement économique.

Quatrième Franco-Ontarien président

Son élection a été applaudie par l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) qui souligne que M. Rota est le quatrième député franco-ontarien à occuper le poste de président de la Chambre des communes depuis 1867. Napoléon-Antoine Belcourt avait occupé ce poste en 1904. En 1966, ce fut au tour de Lucien Lamoureux, puis en 1994, de Gilbert Parent. Le 9 mars 2016, l’ancien député d’Ottawa-Vanier Mauril Bélanger avait également eu cet honneur, mais de façon honoraire et symbolique, pour un jour.

Le nouveau président de la Chambre des communes, Anthony Rota. Source : Twitter

Le nouveau président aura la lourde tâche de faire respecter les règles parlementaires à la Chambre de commune et d’y maintenir l’ordre, notamment lors de la période des questions qui peut s’avérer parfois houleuse, de manière impartiale.

Ils étaient deux Franco-Ontariens à briguer ce poste prestigieux, puisque la néo-démocrate d’Algoma-Manitoulin-Kapuskasing, Carol Hugues, était également candidate, aux côtés du président sortant et député libéral Geoff Regan et des conservateurs Joël Godin et Bruce Stanton.

Cet article a été mis à jour le jeudi 5 décembre 2019, à 16h42.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
4+