Passer au contenu Passer au pied de page

Le grand saut pour des milliers d’élèves de la région d’Ottawa

Temps de lecture : 4 minutes

OTTAWA – Dans des dizaines d’écoles francophones de la région d’Ottawa, c’est aujourd’hui le début de cette rentrée scolaire inédite, en raison de la pandémie. Même si le retour en classe s’échelonne sur plusieurs jours, des milliers d’élèves et de parents sont concernés. ONFR+ vous offre les informations clés pour mieux comprendre cette rentrée dans les 12 conseils scolaires de langue française.

Combien d’élèves de retour en classe ?

Le chiffre reste difficile à évaluer, puisque la rentrée est échelonnée sur plusieurs jours. Les trois conseils scolaires francophones de l’Est de la province n’ont pas de chiffres précis sur le nombre d’élèves de retour dans les écoles, ce jeudi.

Chose certaine : le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO), le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE), et le Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien (CSDCEO) représentent plus de 54 000 élèves du système francophone, l’équivalent de près de la moitié du total des 12 conseils scolaires.

« C’est une rentrée échelonnée. Mardi, on aura tous nos élèves dans les écoles, sauf les petits de la maternelle et du jardin qui vont commencer le 9 et 10 septembre », explique Sylvie Tremblay, directrice de l’Éducation du CEPEO, en marge d’une entrevue lors de la rentrée à l’École élémentaire Marie-Curie, jeudi matin.

Qu’est-ce que le système « hybride » ?

Ils sont officiellement 24 conseils sur 72 à pratiquer le système dit « hybride », comprendre un enseignement combinant présence physique et cours en ligne de la 9e à la 12e année. Deux conseils scolaires de langue française sont concernés : le CEPEO et le CECCE. Dans ces classes, le nombre d’élèves sera limité à 15.

Crédit image : Sébastien Pierroz

Les trois conseils scolaires de langue française du Centre-Sud-Ouest ont obtenu de la part du ministère de l’Éducation des dérogations pour ouvrir des écoles selon ce même modèle. Quelque 18 écoles sont concernées par ce modèle essentiellement dans les régions de Toronto et de Windsor.

D’après les données obtenues par ONFR+, aucun conseil scolaire francophone du Nord de l’Ontario n’a formulé une demande dans ce sens.

La rentrée scolaire ce jeudi concerne-t-elle seulement l’Est ?

Non. Le Conseil scolaire de district catholique des Aurores boréales, la plus petite des 12 institutions éducatives francophones, commence aussi la rentrée scolaire ce jeudi.

Au total, quelque sept des 10 écoles du conseil ouvrent leurs portes, mais seulement à certains niveaux.

Par ailleurs, des écoles élémentaires du Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario (CSPGNO) à Longlac, Manitouwadge et Marathon ont aussi accueilli les élèves, ce jeudi matin.

Ailleurs, une rentrée scolaire à partir du 8 septembre ?

Pas tout à fait. D’après les données compilées par ONFR+, sept des 12 conseils scolaires de langue française débuteront leur rentrée à partir du 8 septembre. C’est le cas dans le Centre-Sud-Ouest pour les conseils Viamonde et MonAvenir, mais aussi dans le Nord pour Franco-Nord, Nouvelon, ainsi que le Conseil des écoles publiques du Nord-Est de l’Ontario, et le Conseil scolaire catholique de district des Grandes Rivières.

En revanche, le Conseil scolaire catholique Providence débutera sa rentrée le 10 septembre.

Quelles mesures sanitaires en place ?

Devant l’enjeu de la pandémie, les conseils scolaires n’ont pas lésiné sur les moyens pour faire respecter la distanciation physique. En visite à l’École secondaire catholique Monseigneur-de-Charbonnel, à North York, ce mardi, puis à l’École élémentaire Marie-Curie à Ottawa, jeudi matin, les journalistes d’ONFR+ ont constaté les exigences.

Crédit image : Sébastien Pierroz

Dans les écoles, les élèves sont tenus de suivre les flèches marquées sur le sol. Les pupitres sont espacés dans les salles de classe et bénéficient de protecteurs en plastique pour pallier tout risque de contamination.

Le masque sera obligatoire à partir de la 4e année jusqu’à la 12e année. Dans les classes du CEPEO, des conseils MonAvenir et Viamonde, il faudra porter le masque dès la 3e année dans des classes mixtes 3e/4e année.

Des nouvelles écoles pour cette rentrée ?

Il y aura peu de nouveaux établissements pour cette rentrée scolaire.

À Espanola, dans le Nord de la province, la construction de l’École catholique La Renaissance avance. « La Renaissance devrait accueillir ses élèves dans les prochains mois, mais pas lors de la rentrée. Nous partagerons un édifice avec une école catholique de langue anglaise. Les deux demeurent indépendantes et occuperont différentes parties de l’édifice », précise le Conseil scolaire catholique Nouvelon dans un échange de courriels.

La rentrée à la nouvelle école Jonathan-Pitre. Crédit image : CECCE

Le CECCE vient d’inaugurer l’École élémentaire catholique Jonathan-Pitre dans le secteur Riverside-Sud d’une capacité de 240 élèves.

Récemment, le CEPEO avait annoncé une nouvelle école dans Kanata-Sud avec pour date d’ouverture 2021.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !