Passer au contenu Passer au pied de page
COVID-19

Le vaccin bivalent ouvert aux Ontariens de 18 ans et plus

Temps de lecture : 2 minutes

TORONTO – La dose de rappel du vaccin bivalent contre la COVID-19 est étendue, à compter de ce lundi, à tous les Ontariens âgés de 18 ans et plus, particulièrement les plus vulnérables. Cette version améliorée du vaccin combat la souche originale du virus du SRAS CoV 2 et le variant Omicron BA.1.

Si ce vaccin est désormais accessible à toutes les personnes majeures, les autorités de santé publique veulent cibler prioritairement les personnes âgées de 70 ans et plus, les résidents de foyers de soins de longue durée et de maisons de retraite, les autochtones, les plus de 12 ans souffrant d’une immunodépression modérée à sévère, les femmes enceintes âgées et les travailleurs de la santé.

Les rendez-vous peuvent être pris au moyen du portail provincial pour la vaccination contre la COVID-19 ou en appelant l’InfoCentre provincial pour la vaccination (ICPV) au 1-833-943-3900.

« C’est un moyen sûr et efficace pour les gens de mieux se protéger contre les variants de la COVID-19 qui circulent depuis peu en Ontario », a déclaré le Dr Kieran Moore, médecin hygiéniste en chef. « Comme la protection vaccinale diminue avec le temps, j’encourage tous les Ontariens âgés de cinq ans et plus à recevoir la dose de rappel à laquelle ils sont admissibles. »

Intervalle recommandé d’au moins six mois

Les personnes peuvent recevoir le rappel du vaccin bivalent à l’intervalle recommandé d’au moins six mois après la dose précédente, quel que soit le nombre de rappels qu’elles ont déjà reçus.

Les femmes enceintes et les travailleurs de la santé qui prennent rendez-vous entre le 12 et le 25 septembre doivent appeler l’ICPV ou prendre rendez-vous pour la dose de rappel dans les pharmacies participantes.

Les résidents des foyers de soins de longue durée, des maisons de retraite et des foyers de soins pour personnes âgées peuvent recevoir leur dose de rappel du vaccin bivalent directement par l’intermédiaire de l’habitation collective où ils vivent.

« Les vaccins et les doses de rappel sont le meilleur outil pour garder les gens en bonne santé et éviter les hôpitaux, et pour s’assurer que l’économie de l’Ontario reste ouverte lorsque les enfants retournent à l’école, et que le temps se rafraîchit et que les gens passent plus de temps à l’intérieur », insiste la ministre de la Santé Sylvia Jones.

Cette nouvelle étape dans la vaccination en Ontario intervient après que Santé Canada ait autorisé une version adaptée du vaccin Spikevax de Moderna contre la COVID-19, au début du mois. Premier vaccin bivalent contre la COVID-19 autorisé au pays, il est capable de cibler le virus original du SRAS CoV 2 de 2019 et le variant Omicron (BA.1).

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !