Passer au contenu Passer au pied de page

Les Canadiens devront porter le masque plus souvent, dit Trudeau

Temps de lecture : 3 minutes

OTTAWA – Le gouvernement canadien a annoncé la création d’un Conseil pour l’approvisionnement lié à la COVID-19, afin de veiller à ce que le pays dispose des fournitures nécessaires pour assurer la sécurité des Canadiens. Le Conseil se penchera d’abord sur l’allocation d’équipement de protection individuelle, explique le premier ministre.

« Tant que nous ne disposerons pas de traitements efficaces, ou mieux encore d’un vaccin, nous avons encore besoin d’un approvisionnement fiable en matériel médical », a déclaré Justin Trudeau, lors de sa conférence de presse, ce dimanche.

Même s’il concède que les exigences en matière de port du masque seront définies par les différentes juridictions, M. Trudeau affirme que les Canadiens peuvent s’attendre à porter des masques plus fréquemment au fur et à mesure que l’économie rouvrira. Il note en particulier que les endroits où il est impossible de s’éloigner physiquement seront ciblés.

Anita Anand, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement. Crédit photo : CPAC

Lors du point de presse des ministres, la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand, a expliqué que le conseil sera composé, entre autres, des ministres provinciaux responsables de l’approvisionnement ainsi que de divers autres groupes comme la Chambre de commerce du Canada.

Plus de tests que jamais en Ontario

▶ 434 nouveaux cas et 40 décès en Ontario
▶ 17 553 cas au total (56 714 au Canada)

▶ 1 216 décès en Ontario (3 566 au Canada)
▶ 1 010 hospitalisés, dont 232 en soins intensifs
▶ 327 505 tests en Ontario, dont 9 785 en attente de résultats

Pour la cinquième journée de suite, il y a plus de nouvelles guérisons que de nouveaux cas en Ontario. Comptant les 12 005 guérisons et les 1 216 décès, il n’y aurait plus que 4 332 cas actifs en province, selon les données partagées par Santé publique Ontario.

La province a aussi établi un nouveau record en termes de tests de dépistage quotidien avec 17 146 tests réalisés dans les dernières 24 heures. En début de semaine, la province peinait à rejoindre la marque de 12 000 tests par jour. Il en résulte que les tests en attente de résultats sont à la baisse. Il y en a maintenant moins de 10 000, soit 3 000 de moins que la veille.

Toutefois, le total de cas dans les foyers de soins de longue durée continue d’augmenter. Les 209 éclosions dans les foyers suivis par la province ont mené à 954 décès, selon les données partagées par Santé publique Ontario et le ministère des Soins de longue durée.

Trois nouvelles subventions fédérales

Le gouvernement du Canada a tiré avantage de la conférence de presse de Justin Trudeau pour dévoiler de nouveaux investissements.

Le premier ministre a d’abord dévoilé que son gouvernement investit 240 millions de dollars pour l’élaboration, l’élargissement et le lancement d’outils virtuels en matière de soins de santé et de santé mentale.

« Il est important que nous prenions soin de nous-mêmes et de notre famille durant ces temps difficiles », a affirmé le premier ministre. « Nous offrons donc plus de ressources en santé et d’outils virtuels en matière de santé mentale pour aider les Canadiens à traverser cette crise. »

L’entreprise canadienne de biotechnologie AbCellera Biologics a aussi reçu un investissement de 175,6 millions de dollars pour poursuivre ses recherches sur les anticorps pouvant être utilisés dans la lutte contre la COVID-19.

Finalement, M. Trudeau a annoncé que les familles canadiennes recevront 300 $ de plus par enfant dans le paiement de l’Allocation canadienne pour enfants du mois de mai.

Le virus provient-il d’un laboratoire à Wuhan  ?

En conférence de presse, le secrétaire d’État américain Michael Pompeo a déclaré que « d’énormes preuves » démontrent que l’épidémie de coronavirus a débuté dans un laboratoire à Wuhan, en Chine. Il demande au gouvernement chinois d’admettre sa culpabilité immédiatement.

Lors de la conférence de presse de dimanche, Justin Trudeau a refusé de se prononcer sur la question.

« Il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives », explique le premier ministre. « Il y a plusieurs théories à cet effet et nous allons continuer de chercher des réponses. Mais pour l’instant, ma préoccupation première est d’aider les Canadiens. »

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
3+