Passer au contenu Passer au pied de page

L’Ontario passe le seuil des 4 000 contaminations et des 100 morts

Temps de lecture : 3 minutes

Le seuil des 4 000 malades et des 100 morts depuis le début de la pandémie de COVID-19 a été franchi aujourd’hui dans la province. 25 décès et 408 nouveaux cas ont été enregistrés dans ces dernières 24 heures, selon les derniers chiffres dont disposent les autorités de santé.

▶️ 408 nouveaux cas positifs en Ontario
▶️ 4 038 cas en Ontario (14426 au Canada)
▶️ 119 décès (258 au Canada) et 1 449 guéris
▶️ 523 hospitalisés, dont 200 en soins intensifs
▶️ 75 048 tests réalisés, dont 981 sous investigation

La ville de Toronto compte à elle seule 1232 malades, dont 13 sont des infirmières. Malgré les mesures de précaution, le personnel soignant prend de gros risques dans la lutte contre la pandémie.

Au total, 27 personnes sont décédées à Toronto depuis le début de la crise sanitaire. Les hôpitaux de la ville sont actuellement en charge de 140 patients. Un peu moins de la moitié d’entre eux sont en soins intensifs.

La courbe des guérisons laisse toutefois entrevoir une lueur d’espoir. 1 449 personnes sont sorties d’affaire à l’heure actuelle en Ontario, alors que le virus poursuit son parcours macabre parmi les plus fragiles : les aînés.

« Prendre des actions plus rapides que parfaites lorsque l’inaction risque de nous coûter cher » – Theresa Tam

« Prendre soins des aînés est un point critique », a affirmé Theresa Tam. L’administratrice en chef de la santé publique du Canada a présenté, un peu plus tard, la situation au niveau du pays qui compte 14 406 cas positifs, dont 258 morts.

Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada. Capture écran ONFR+

Plus de 323 000 personnes ont subi un test au pays. « 95 % se sont révélés négatifs », a noté Mme Tam, appelant à « des actions plus rapides que parfaites lorsque l’inaction risque de nous coûter cher ».

Pour infléchir la courbe, la médecin a insisté sur l’importance de la prise en compte des nouvelles données scientifiques pour prendre des décisions efficaces, ce qui peut prendre parfois du temps. L’éloignement physique et le lavage régulier des mains restent, en attendant, des moyens de protection pertinents.

La prestation canadienne d’urgence opérationnelle demain

« On doit tous prendre conscience de nos actions », a d’ailleurs rappelé Justin Trudeau à propos du respect des consignes de distanciation. « Si vous ne faites pas votre part, vos concitoyens en paieront le prix. »

Lors de son point presse du jour, le premier ministre du Canada a confirmé qu’il serait possible, dès demain, de faire une demande de Prestation canadienne d’urgence.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada. Capture écran ONFR+

Les personnes ayant perdu leur emploi ou une partie de leur revenu d’activité pourront s’inscrire en ligne sur le site du gouvernement canada.ca. Les premiers paiements seront effectifs sous trois à quatre jours via le versement direct, ou une dizaine de jours par la poste.

Le premier ministre du Canada s’est dit conscient du problème que pourrait causer le manque de main d’oeuvre dans l’agriculture.

« C’est extrêmement important pour nos agriculteurs et l’industrie des pêches d’avoir des travailleurs temporaires, des semences jusqu’à la récolte. On a besoin de ces gens. On va s’assurer qu’ils se sont isolés avant de travailler. »

Nombre de cas, province par province, au 5 avril. Source : www.canada.ca/fr/sante-publique

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
2+