#Francophonie, #Ontario

L’Ontario pleure la disparition du comédien Benjamin Gaillard

Le comédien Benjamin Gaillard. Montage #ONfr

OTTAWA – Plusieurs organismes ont réagi à la disparition tragique du comédien franco-ontarien Benjamin Gaillard, le mercredi 4 juillet.

BENJAMIN VACHET
bvachet@tfo.org | @BVachet

Le comédien de 45 ans est décédé dans un accident de voiture aux États-Unis, près de la municipalité de Benton, dans le comté de Lackwanna, en Pennsylvanie. Il était accompagné de son fils de 10 ans qui a lui aussi immédiatement succombé à la collision qui impliquait trois véhicules, selon le coroner du comté, Tim Rowland, cité par le journal The Times Tribune.

Le journal précise également que la conjointe du comédien, Véronique Grondin et leur fille de sept ans, se trouvaient également à bord du véhicule lors de l’accident. Blessées, elles ont été transportées au Centre médical communautaire de Geisinger mais le coroner n’a pas fourni de détails sur leur état de santé.

 

Actif depuis 20 ans en Ontario français

Diplômé en théâtre et en philosophie de l’Université d’Ottawa, Benjamin Gaillard était actif dans le milieu théâtral franco-ontarien depuis 1998.

Comédien, metteur en scène, auteur, infographiste et photographe au sein de nombreuses compagnies de théâtre de la région de la capitale nationale, il était récemment à l’affiche dans le rôle-titre d’Hosanna, de Michel Tremblay, présenté au Théâtre de l’Île, à Gatineau.

Par le passé, on l’avait également vu à la télé dans le rôle de Hugues dans la populaire série jeunesse, Motel Monstre. Il s’état aussi distingué, durant cinq ans, dans le personnage de Mathieu, dans la pièce 15 secondes, de François Archambault, du Théâtre du Trillium, rôle qui lui avait valu le prix Théâtre du journal LeDroit et le prix d’interprétation Le Cercle de la critique de la capitale nationale.

Benjamin Gaillard travaillait comme coordonnateur de la programmation de l’organisme franco-ontarien, Théâtre Action, où il travaillait depuis 14 ans.

 

«Un être irremplaçable»

Sa disparition a provoqué de vives réactions. Dans un communiqué, l’organisme Théâtre Action souligne le travail et la personnalité du comédien.

«Benjamin était l’une des plus belles personnes qu’il m’a été donné de connaître. Un complice, un ami bien plus qu’un collègue [et] un être irremplaçable», a souligné dans un communiqué la directrice générale de Théâtre Action, Marie Ève Chassé. «Son apport à Théâtre Action est inestimable et indélébile.»

Et de poursuivre: «Homme vif, sensible, positif, ouvert d’esprit, humaniste et philosophe à ses heures, qui a su toucher tous les gens qu’il a côtoyé au fil du temps, [Benjamin Gaillard] était grandement apprécié par ses collègues ainsi que par l’ensemble des membres de l’organisme.»

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) a elle aussi réagi à cette terrible nouvelle.

«C’est avec tristesse que l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario a appris le décès de Benjamin Gaillard et de son fils. Benjamin était comédien et coordonnateur de la programmation de Théâtre Action. Nous présentons nos sincères condoléances à leur famille et à leurs proches », a déclaré l’organisme sur les médias sociaux.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
2+

Benjamin Vachet
Benjamin Vachet
bvachet@tfo.org @BVachet

Originaire de France, Benjamin Vachet vit au Canada depuis plus de douze ans. Titulaire d'un baccalauréat en Administration économique et sociale et d'une maîtrise de journalisme, il a commencé sa carrière en France, avant de la poursuivre au Canada. Il a travaillé pour les hebdomadaires Le Reflet, puis L’Express Ottawa et pour la radio francophone d’Ottawa, Unique FM. Il a rejoint le Groupe Média TFO en 2014. Passionné de politique ontarienne, fédérale et internationale, Benjamin cumule plus de treize années d’expérience en presse écrite, radio et télévision.