Passer au contenu Passer au pied de page

Pas de congé scolaire prolongé à Noël en Ontario

Temps de lecture : 2 minutes

TORONTO – Le gouvernement ontarien a tranché : pas question de prolonger le congé scolaire de Noël dans un effort de ralentir la propagation du coronavirus. Cette mesure n’est pas nécessaire et les mesures actuelles sont suffisantes pour s’attaquer à la pandémie dans le milieu scolaire, selon Doug Ford.

« Le plan pour des écoles sécuritaires a fonctionné pour garder les élèves en sécurité, tout en leur permettant de continuer leur apprentissage et d’avoir des interactions sécuritaires avec leurs amis et collègues de classe », selon le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce.

Le ministre Lecce avait évoqué ces derniers jours la possibilité que les écoles ontariennes demeurent fermées plus longtemps à Noël pour protéger les élèves et freiner la pandémie. Mercredi, il a finalement décidé de ne pas aller de l’avant avec cette idée.

« Nous avons consulté le médecin hygiéniste en chef et la table de consultation sur la santé publique et nous avons déterminé qu’un congé d’hiver prolongé n’était pas nécessaire pour l’instant, considérant les protocoles en place, le faible niveau de transmission et le niveau de sécurité dans nos écoles », a affirmé Stephen Lecce dans une note envoyée aux médias.

Pourtant, le ministre de l’Éducation affirmait la veille qu’il prendrait une à deux semaines avant de prendre une décision dans ce dossier.

Le premier ministre ontarien Doug Ford est venu à sa défense lors de son point de presse quotidien.

« Le ministre Lecce a soumis son plan au Dr Williams et il a dit « non », car le meilleur endroit pour les élèves c’est en classe. Ce n’est pas en étant dans les espaces publics où il y a de la propagation. Pour l’instant, on touche du bois, puis on voit qu’on a une école fermée, mais que 99 % des enfants n’ont pas eu le virus. On réagit vite et de manière décidée, c’est la bonne approche », a lancé Doug Ford.

Depuis 24 heures, 109 cas de plus ont été recensés dans les écoles ontariennes. En tout 1 121 cas sont actifs dans la province au sein du réseau scolaire dans 670 écoles sur les 4 828 que compte l’Ontario.

De nouvelles mesures vendredi

Le premier ministre Ford a pris la parole, mercredi, en dénonçant vivement les citoyens qui ne respectent pas les directives de la santé publique.

« À Ottawa, vous êtes des champions. Vous avez vu des problèmes et vous avez réagi. Mais il y a des gens qui font la fête et qui croient que c’est une blague. Je n’en peux plus des gens qui font des fêtes ! », a-t-il lancé avec colère. « Si ça continue, on va atteindre les 6 000 cas par jour ! », a-t-il lancé, inquiet.

L’Ontario compte 1 417 nouveaux cas et 32 décès supplémentaires, ce mercredi.

Face à l’augmentation des cas, l’Ontario va dévoiler, vendredi, des mesures plus strictes pour faire face à la pandémie, a annoncé Doug Ford.

Ces mesures pourraient touchées particulièrement les régions actuellement en zone rouge, c’est-à-dire celles de Halton, Hamilton, Toronto, Peel et York qui pourraient même se voir imposer un nouveau confinement, a laissé entendre le premier ministre.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
1+