Passer au contenu Passer au pied de page

Plus forte hausse de cas de COVID en Ontario depuis le 7 juin

Temps de lecture : 3 minutes

TORONTO – La province dépasse les 300 nouveaux cas, ce lundi. Un nombre que l’Ontario n’avait plus atteint depuis le 7 juin dernier. La tendance nationale à la reprise des infections de COVID-19, ces deux dernières semaines, inquiète les premiers ministres Doug Ford et Justin Trudeau.

▶️ 313 nouveaux cas
▶️ 44 817 cas au total (136 659 au Canada), 2 027 actifs (7 057 au Canada)
▶️ 2 816 décès (9 171 au Canada), 39 974 guérisons
▶️ 47 hospitalisations et 17 personnes en soins intensifs
▶️ 3 342 138 tests réalisés, 19 260 en attente de résultats

La deuxième vague de COVID-19 tant redoutée est-elle en train de se confirmer ? Ce lundi, la province de l’Ontario se réveille avec une augmentation significative de nouveaux cas. Alors que le nombre était resté sous la barre des 200 nouveaux cas quotidiens depuis plusieurs semaines, ces derniers jours ont vu croître plus rapidement les nouvelles infections avec un pic, aujourd’hui, de plus de 300 cas.

« Que ce soit la deuxième vague ou pas, c’est sur notre radar », a indiqué la ministre de la Santé, Christine Elliott, en point presse. « Je sais qu’il y a beaucoup de fatigue liée à la COVID-19 », a-t-elle ajouté, tout en répétant aux Ontariens de suivre les mesures sanitaires.

Pour le premier ministre Doug Ford, la question n’est plus de savoir s’il y aura une seconde vague, mais plutôt à quel point elle affectera la province.

« Oui, je crois que ça s’en vient, mais j’aimerais avoir tort », a-t-il lancé, après avoir répété un appel à la mobilisation. « Ça dépend de nous ! »

Toutes les options sont sur la table

Les régions de Toronto, Ottawa et Peel inquiètent particulièrement le gouvernement, puisque c’est là que la majorité des nouveaux cas a été recensée, soit 112 nouveaux cas pour Toronto, 60 pour Ottawa et 71 pour Peel.

Le premier ministre précise que toutes les options sont sur la table, même si la ministre Elliott assure ne pas vouloir retourner à l’étape 2 du déconfinement.

« Mais s’il faut le faire, on le fera. (…) On se prépare au pire et nous sommes prêts », a-t-elle commenté, plaidant pour une approche régionale.

Au premier plan, le premier ministre Doug Ford. Capture d’écran

Au total, la province compte 44 817 cas, dont 2 027 sont encore actifs. Près du tiers des cas de COVID-19 en Ontario concerne les 20-39 ans, ce qui a valu au premier ministre Doug Ford de répéter un refrain déjà souvent entendu ces dernières semaines demandant de limiter les rassemblements qui seraient aujourd’hui, selon lui, la première cause de transmissions.

La pandémie a fait une victime de plus en Ontario, dont le bilan est désormais de 2 816 décès.

Deux nouvelles écoles ontariennes touchées

Très touchés par la COVID-19 au printemps, les foyers de soins de longue durée ontariens – où on recense la majorité des décès dus au virus – comptent désormais 31 éclosions. On en enregistre également 18 dans les maisons de retraite.

Du côté des écoles, deux nouveaux établissements se sont ajoutés à la liste de Santé publique Ontario. Au total, 15 écoles connaissent actuellement des cas de COVID-19. Sept écoles de langue française sont concernées, dont six à Ottawa.

Trudeau appelle à la vigilance

Au niveau national, le Canada compte 136 659 cas, dont 7 057 actifs et 9 171 décès.

La tendance à la hausse des cas de COVID-19 préoccupe également le premier ministre Justin Trudeau qui a lancé un appel à la vigilance, ce matin, en marge de la retraite du conseil des ministres.

« Ce qu’on est en train de voir dans les chiffres ces jours-ci devrait inquiéter tout le monde.  On voit une reprise de la COVID-19, qui veut dire que nous devons encore nous concentrer sur l’éclosion de COVID, sur la vigilance en tant que société d’être là les uns pour les autres, de garder nos distances, de laver nos mains, de porter le masque tout le temps ces jours-ci.  Nous nous devons d’être extrêmement vigilants », a-t-il lancé aux journalistes.

L’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, a emboîté le pas aux élus.

« En moyenne, 618 nouveaux cas ont été signalés quotidiennement au cours des sept derniers jours. À l’approche de l’automne, je continue d’exhorter tous les Canadiens à poursuivre leurs efforts collectifs pour limiter la propagation de la COVID-19 au Canada. (…) Nous devons continuer de rester vigilants. Nous avons travaillé si fort et accompli tant de choses. »

Cet article a été mis à jour à 14h19

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !