Passer au contenu Passer au pied de page

Quatre jours de brassage culturel à Hawkesbury

Temps de lecture : 2 minutes

HAWKESBURY – De beaux échanges culturels sont à prévoir du 30 juin au 3 juillet alors que la diversité canadienne sera célébrée pour la Fête nationale avec plus d’une centaine d’artistes dont Corneille, les Hey, wow et Ari Cui Cui au Festival multiculturel de Hawkesbury.

« Les festivals multiculturels, ce sont les meilleurs. C’est tellement unique ce que tu vis pendant ces événements. C’est the best ! », lance le leader du groupe folklorique Hey, Wow, Jean-Marc Lalonde en entrevue avec ONFR+.

« Je trouve ça super enrichissant d’être au contact de tout le monde. Ce sont des valeurs inclusives que je trouve super importantes », ajoute la chanteuse et conteuse pour enfants Ari Cui Cui.

Pour la première fois cette année, les festivités se tiendront à la Place des pionniers de Hawkesbury où les artistes feront leur prestation sur deux scènes extérieures et dans des haltes culturelles. En partenariat avec le projet de Communauté francophone accueillante, la municipalité souhaite faire du festival un point tournant dans son esprit communautaire « réinventé ». La participation est gratuite.

Le groupe Hey, Wow. Crédit image : TFO

La magie multiculturelle

Il va sans dire que le Festival de Hawkesbury fait voyager ses participants d’un bout à l’autre de la planète musicalement. Le programme affiche des artistes comme Mi’gmafrica, un groupe afro-autochtone caractérisé par sa fusion entre la culture micmaque et sénégalaise.

Lors de son spectacle de conte Ari Cui Cui mijote un voyage, l’artiste apprendra aux enfants à dire « bonjour » en sept langues. L’identité de ces langues demeure une surprise !

Selon la chanteuse, les voyages permettent un enrichissement culturel et forment des valeurs à transmettre aux enfants à l’heure où la diversité fait de plus en plus sa place au Canada.

« La bougie d’allumage se fait à partir de l’intérêt et de la curiosité. J’essaie de leur mettre l’eau à la bouche », explique Ari Cui Cui.

L’artiste Ari Cui Cui. Crédit image : Damian Siqueiros

Jean-Marc Lalonde poursuit dans cet état d’esprit en rappelant que ce qui est traditionnel à un endroit est exotique ailleurs. Son groupe en a souvent fait l’expérience lors de ses spectacles notamment aux États-Unis.

Les célébrations du Canada à Hawkesbury sont donc pour lui une belle occasion de venir présenter sa musique à différents publics attirés par les artistes issus de la diversité.

« N’importe quand qu’il y a un festival multiculturel, on est toujours là pour représenter les francophones », raconte-t-il.

Ainsi, tant les spectateurs que les artistes s’enrichiront dans ces festivités du Canada qui représentent en quelque sorte l’ensemble des différents apports culturels qui construisent le pays tous les jours.

Image
L’affiche du Festival multiculturel de Hawkesbury. Gracieuseté

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !