Passer au contenu Passer au pied de page

Région d’Ottawa : triomphe des libéraux

Il n’y aura pas eu de surprises du côté d’Ottawa. Les libéraux ont raflé une grande partie des circonscriptions, ce soir, dans la capitale et ses alentours. Le parti de Justin Trudeau confirme donc la plupart des gains effectués en 2015, sans perdre de plumes.

Acquise en 2015 aux termes de la fameuse « vague libérale », la circonscription d’Orléans passe dans les mains de l’ancien ministre des Affaires francophones de l’Ontario, Marie-France Lalonde. La candidate libérale devance le conservateur David Bertschi et la néo-démocrate Jacqui Wiens.

C’est donc un pari gagné pour Marie-France Lalonde qui avait fait le choix de quitter son siège de députée provinciale d’Ottawa-Orléans pour faire le saut au fédéral. La nouvelle députée d’Orléans succède ainsi au libéral Andrew Leslie qui avait choisi de ne pas se représenter.

Autre circonscription gagnée en 2015 que les libéraux conservent : celle d’Ottawa Centre. Catherine McKenna l’emporte avec une avance importante. Selon les résultats, la ministre sortante de l’Environnement devance Emilie Taman, et Carol Clemenhagen.

La candidate libérale Catherine McKenna a été réélue. Source : Facebook

Un peu plus à l’est d’Ottawa, la circonscription de Glengarry-Prescott-Russell reste aussi sous le giron libéral. Francis Drouin est réélu aux dépens du conservateur Pierre Lemieux. Ce dernier, déjà député dans le comté de 2006 à 2015, tentait ici de faire son retour à la Chambre des communes.

Dans Ottawa-Ouest-Nepean, Anita Vandenbeld qui avait mis fin, en 2015, à une décennie de pouvoir conservateur sous la férule de l’ancien ministre du gouvernement Harper, John Baird, est reconduite. Comme il y a quatre ans, elle devance le même adversaire conservateur Abdul Abdi.

La continuité pour Ottawa-Vanier et Ottawa-Sud

Pas de surprise aussi du côté d’Ottawa-Vanier où Mona Fortier l’emporte. Arrivée à la tête de la circonscription en 2017 à la suite du décès de Mauril Bélanger, Mme Fortier gagne son premier succès électoral dans le cadre d’une élection générale.

La députée fédérale d’Ottawa-Vanier, Mona Fortier. Archives ONFR+

Ottawa-Sud restera également un fief libéral pour un certains temps. David McGuinty, en place depuis 2004, est réélu sans problème.

La circonscription de Nepean, créée en 2015, reste sous le joug des libéraux. La victoire revient, comme il y a quatre ans, au candidat Chandra Arya.

La circonscription de Kanata-Carleton, aussi créée en 2015, reste rouge. La libérale Karen McCrimmon remporte son duel qui l’opposait notamment à plusieurs candidates féminines, dont la conservatrice Justina McCaffrey, Melissa Coenraad, du Nouveau Parti démocratique, et Jennifer Purdy du Parti vert du Canada.

Résistance conservatrice

Seules deux circonscriptions font exception au triomphe des libéraux dans Ottawa et sa région. Dans Carleton, Pierre Poilievre l’emporte. À la tête de cette circonscription de l’est d’Ottawa depuis 2004, le député conservateur débutera un sixième mandat.

Du côté de Stormont-Dundas-South Glengarry, la victoire revient là-aussi au conservateur Eric Duncan. Le candidat succède donc au député franco-ontarien Guy Lauzon qui avait choisi de ne pas se représenter pour un sixième mandat. La circonscription conservatrice et rurale de Stormont-Dundas-South Glengarry compte notamment la municipalité de Cornwall.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
2+