Passer au contenu Passer au pied de page

Réouverture du cinéma ByTowne d’Ottawa

Temps de lecture : 3 minutes

OTTAWA – C’est un grand jour pour le cinéma ByTowne. Après une fermeture annoncée en décembre 2020 et l’arrivée de nouveaux propriétaires pour sauver la mise, le célèbre établissement rouvre enfin ses portes, ce mercredi.

Un soupir de soulagement pour les cinéphiles francophones qui craignaient de perdre le seul lieu de la capitale canadienne à offrir régulièrement des films de répertoire en français. Les nouveaux propriétaires, Andy Willick et Daniel Demois, deux Torontois unilingues anglophones, se disent conscients de l’importance du ByTowne pour la communauté bilingue et francophone et souhaitent conserver la mission établie par l’ancien patron, Bruce White.

Joint au téléphone, Daniel Demois explique : « On ne programme pas les films pour nous-mêmes. S’il y a une demande pour un type de films, tant que ça reste dans notre mission, on va le mettre. Ce n’est pas un essai, en fait. On va continuer d’essayer de faire grandir ce public, qui était déjà là. On est à cinq minutes du Québec. Ce serait insensé de ne pas essayer d’aller rejoindre ces gens, ou les francophones qui vivent à Ottawa.* »

Une expérience fidèle pour les cinéphiles

Pas de grandes surprises donc, en entrant dans le cinéma.

Les habitués y retrouveront l’âme des lieux, ainsi que la plupart des employés de l’époque précédente. Daniel Demois se réjouit de cet aspect de la réouverture : « Nous sommes choyés de les retrouver. Ils connaissent l’endroit. Ils connaissent les clients. Alors que tellement d’entreprises ont de la difficulté à engager ces temps-ci, c’est incroyable de voir qu’eux voulaient revenir ici. Ça montre bien l’importance de cet espace, pas seulement pour la communauté, mais aussi pour les gens qui y travaillent. »

Ce retour est également une excellente nouvelle pour les francophones, puisque plus de la moitié des employés pourra la servir dans sa langue. L’affichage sur place sera bilingue et, éventuellement, on aura droit à un site Internet bilingue.

Quelques rénovations mineures ont été effectuées dans le hall d’entrée, principalement pour accueillir le bar. En effet, le cinéma ByTowne devrait recevoir son permis d’alcool dans les prochains jours. On a également changé le système de son, et il sera désormais possible de s’abonner à un laissez-passer VIP qui vous permet de voir un nombre illimité de films pour le même prix.

Passeport vaccinal

Il est également important de mentionner que, même si le passeport vaccinal entre en vigueur seulement le 22 septembre en Ontario, on vous demandera une preuve de double vaccination dès aujourd’hui pour voir vos films au ByTowne.

Daniel Demois précise : « Ça n’avait pas beaucoup de sens pour nous d’ouvrir pour deux semaines et d’introduire cette règle ensuite. Il y a déjà des changements à la billetterie avec le nouveau système d’abonnement, alors on a décidé de tout implanter en même temps. Notre système nous permet de mettre à jour le statut vaccinal sur le profil des abonnés donc, théoriquement, nous n’aurons pas besoin de vérifier leur passeport à chaque fois qu’ils viennent, ce qui accélérera le processus d’entrée. »

Les nouveaux propriétaires, Andy Willick et Daniel Demois.

Si certains s’inquiétaient toujours de voir l’institution ottavienne passer à des mains torontoises, Daniel Demois a déménagé dans la capitale pour de bon. « C’est une belle ville. J’ai hâte de l’explorer un peu plus après la réouverture du cinéma. La famille est venue avec moi. Je suis très heureux. » Son partenaire d’affaires, Andy Willick, sera plus présent à leurs cinémas de Toronto et Kitchener alors que M. Demois s’occupera principalement du cinéma ByTowne d’Ottawa.

Pour tout connaître sur la programmation, visitez le site web du cinéma ByTowne.

*L’entrevue a été réalisée en anglais. Toutes les citations sont des traductions libres.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !