#Francophonie, #Ontario

Retour en politique municipale pour Patrick Brown

Patrick Brown. #Archives #ONfr

Le départ de plusieurs maires sortants provoque un vent de renouveau dans plusieurs municipalités du Centre-Sud-Ouest de l’Ontario. La soirée a notamment été marquée par le retour en politique municipale de l’ancien chef du Parti progressiste-conservateur, Patrick Brown, à Brampton.

ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER
efgauthier@tfo.org | @etiennefg

Brampton: Patrick Brown revient en politique

Brampton a été le théâtre d’une des courses les plus enlevantes du Grand Toronto. L’ancien chef progressiste-conservateur, Patrick Brown, croisait le fer avec Linda Jeffrey, mairesse sortante.

Accusations de toutes sortes et attaques personnelles ont marqué cette campagne municipale. Et finalement, c’est Patrick Brown qui e eu le dessus, lui qui se présentait comme le candidat du changement et disait vouloir offrir un réel leadership pour une gestion efficace des finances publiques.

 

Hamilton: Fred Eisenberger reste en poste 

Fred Eisenberger, maire sortant d’Hamilton, souhaitait convaincre les citoyens de lui accorder un second mandat. Il aura eu gain de cause.

Au total, 14 personnes souhaitaient l’évincer. Au nombre des opposants au maire sortant, notons la présence de l’organisateur politique et homme d’affaire, Vito Sgro. Ce dernier se présentait avec l’objectif de bloquer la route au projet de train léger de l’administration sortante, misant plutôt sur un réseau d’autobus express.

 

London: Ed Holder nouveau maire

Au cours des derniers jours, les observateurs prédisaient une victoire par une faible marge à London. Pour remplacer le maire sortant Matt Brown, quatorze candidats ont levé la main. C’est finalement Ed Holder qui a remporté le scrutin après une lutte aussi âpre que prévue.

Avec l’instauration du vote préférentiel dans la municipalité, une première en Ontario, les électeurs ont dû lister leurs candidats par ordre de préférence. Le gagnant devait obtenir 50 % ou plus du vote, soit au premier tour, soit aux tours suivants. Il aura fallu 14 tours à l’ancien député conservateur et ministre d’État chargé des sciences et technologies pour se faire élire. M. Holder s’est fait élire en promettant notamment une amélioration des infrastructures.

À noter par ailleurs que la Franco-Ontarienne, Arielle Kayabaga a également été élue au conseil municipal pour le quartier 13.

 

Oshawa: Dan Carter, nouveau maire d’Oshawa

Le maire sortant d’Oshawa, John Henry, ayant laissé son siège pour se présenter au niveau régional dans la région de Durham, sept candidats se faisaient la lutte pour le remplacer. Et c’est finalement Dan Carter, le plus connu du groupe, car ancien conseiller municipal à Oshawa, qui succédera à M. Henry.

La dette municipale, l’itinérance et la sécurité ont fait beaucoup parler pendant la campagne. La communauté fait aussi face aux problèmes liés à la crise des opioïdes.

Plusieurs candidats proposaient davantage d’aide aux gens en détresse, notamment par l’ajout de centres d’hébergement. M. Carter, qui a lui-même déjà été sans-abri et qui a été victime d’une agression sexuelle alors qu’il était un camelot, promet avoir les bonnes solutions pour répondre à ces défis.

 

Welland: Frank Campion réélu 

La campagne à Welland a été féroce, parfois vicieuse. Frank Campion, maire sortant de cette communauté d’un peu plus de 50 000 personnes, s’opposait à David Clow et Steve Soos, en misant sur la création d’emplois et l’économie pour se faire réélire.

Frank Campion réélu à la mairie de Welland. Gracieuseté municipalité de Welland

M. Clow a enregistré contre son gré le maire sortant, il y a un an, pour ensuite publier l’enregistrement sur YouTube. Mais ses méthodes n’ont pas convaincu les électeurs puisque c’est bel et bien M. Campion qui restera maire à Welland.

 

Windsor: Drew Dilkens élu maire 

Drew Dilkens tentait d’être réélu pour poursuivre l’avancement de ses priorités, qu’il s’agisse d’une gestion serrée des finances publiques ou le maintien des infrastructures dans un bon état. La sécurité a été au cœur de sa campagne, promettant plus de policiers et la possibilité pour les citoyens d’alerter le 911 par message texte.

Matt Marchand et Tom Hensel étaient considérés comme ses adversaires les plus coriaces. Tous deux promettaient de trouver des solutions à l’itinérance et à l’accès aux logements sociaux. Mais les électeurs ont décidé de maintenir leur confiance en M. Dilkens.

 

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le mardi 23 octobre 2018, à 14h29.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Benjamin Vachet
Benjamin Vachet
bvachet@tfo.org @BVachet

Originaire de France, Benjamin Vachet vit au Canada depuis plus de douze ans. Titulaire d'un baccalauréat en Administration économique et sociale et d'une maîtrise de journalisme, il a commencé sa carrière en France, avant de la poursuivre au Canada. Il a travaillé pour les hebdomadaires Le Reflet, puis L’Express Ottawa et pour la radio francophone d’Ottawa, Unique FM. Il a rejoint le Groupe Média TFO en 2014. Passionné de politique ontarienne, fédérale et internationale, Benjamin cumule plus de treize années d’expérience en presse écrite, radio et télévision.