Passer au contenu Passer au pied de page
Soirée électorale. Crédit image : Jean-Philippe Bélanger

Surprise dans l’Est ontarien : Amanda Simard n’est pas réélue

Temps de lecture : 2 minutes

EMBRUN – La candidate francophone vedette du Parti libéral de l’Ontario, Amanda Simard, a été battue dans la circonscription de Glengarry-Prescott-Russell par le candidat du Parti progressiste-conservateur, le maire d’Alfred-Plantagenet, Stéphane Sarrazin. La libérale a obtenu 38,2 % des votes contre 42,9 % pour son adversaire.

« On en a fait du millage ! Avec le prix de l’essence, on y a goûté », a déclaré Amanda Simard devant ses militants.

La députée défaite s’est dite à l’aise avec le résultat en affirmant avoir fait une campagne propre. « J’ai fait tous les débats alors que mon adversaire n’était jamais disponible. On n’a rien à cacher et j’en suis fière », a-t-elle affirmé.

« Tu as fait mieux que ton parti ce soir ! », a lancé un militant pour la réconforter après son discours de défaite.

Amanda Simard lors de son discours. Crédit image : Jean-Philippe Bélanger

De son côté, Stéphane Sarrazin a remercié les électeurs de la circonscription et a mis la table de ses priorités comme élu en entrevue avec ONFR+.

« Comme maire, j’ai travaillé fort dans de nombreux dossiers importants pour la région tels que les lits pour les soins de longue durée ou encore le Community wellbeing plan », raconte-t-il. « On rencontre plein d’organismes pour venir en aide à la population et c’est ce que l’on compte faire au niveau provincial pour les quatre prochaines années ».

La ministre des Affaires francophones, Caroline Mulroney, a salué sa victoire sur Twitter : « J’ai hâte de travailler avec toi sur les dossiers francophones qui sont importants pour les gens de ta circonscription. »

Le Parti libéral est resté dominant dans les autres circonscriptions comptant d’importantes communautés francophones dans l’Est ontarien. Stephen Blais a été réélu avec 46,4 % dans Orléans contre la candidate du Parti progressiste-conservateur Melissa Felián qui a terminé avec 32,7 %.

Lucille Collard a pu s’enorgueillir d’un score de 41 % dépassant largement sa rivale du Nouveau Parti démocratique à 25,5 % dans la circonscription d’Ottawa-Vanier. Élue en 2020 à la faveur d’une élection partielle suite au départ de Nathalie Des Rosiers, Mme Collard empoche ainsi un second mandat provincial.

Dans Stormont-Dundas-South Glengarry, le progressiste Nolan Quinn a été élu avec près de 60 % de voix. Cet entrepreneur de Cornwall succéde donc à Jim McDonell, ex-maire de Glengarry Sud, qui avait annoncé qu’il ne briguerait pas de quatrième mandat.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !